1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Louvet-Sajdi : "Vous aurez la vérité de ma propre bouche", dit la sœur de la meurtrière
2 min de lecture

Affaire Louvet-Sajdi : "Vous aurez la vérité de ma propre bouche", dit la sœur de la meurtrière

PODCAST - Le 18 janvier 2005, Maryse Louvet est sauvagement assassinée. Sa fille Émilie, et son petit ami, Driss Sajdi, sont impliqués dans le meurtre. Ce matricide hante encore Annabelle, qui se bat pour la véracité des faits.

Palais de justice de Paris, un relief représentant le blason de la justice et sa balance.
Palais de justice de Paris, un relief représentant le blason de la justice et sa balance.
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
40. Affaire Louvet-Sajdi : un matricide devenu traumatisme familial
00:26:48
Agnès Bonfillon & Jeanne Rouxel

Le 18 janvier 2005, le corps de Maryse Louvet, une auxiliaire de vie de 51 ans, est retrouvé découpé en onze morceaux dans son frigo, à Mareuil-lès-Meaux (Seine-et-Marne). C’est Annabelle, une de ses filles, qui fait la terrible découverte, en présence d’Angélique et Émilie, ses deux autres sœurs.

Après avoir prévenu les gendarmes, les trois femmes sont placées en garde à vue, puis entendues. L’enquête révèle rapidement qu’Émilie, la plus jeune des filles Louvet, et Driss Sajdi, son petit ami, sont à l’origine de l'assassinat. Émilie est condamnée à vingt ans de réclusion criminelle avec un tiers de sureté et Driss Sajdi, à la perpétuité. 

Ce dernier avait déjà été condamné à une quinzaine d’années de prison pour un premier meurtre en aout 1991. Celui de Valérie Grand, une jeune femme de 21 ans, toujours dans la ville de Mareuil-lès-Meaux.

"Cette fille-là vivait dans le quartier où mon conjoint habitait, il savait ce qu’il s’était passé, dans le quartier, tout le monde en parlait encore", confie Annabelle dans Les Voix du CrimeC'est à sa sortie de prison que le meurtrier commence une relation avec la benjamine des Louvet, Émilie.

Certains journaux ont sali la mémoire de mes parents

Annabelle Louvet
À écouter aussi

L’assassinat de Maryse Louvet replonge une nouvelle fois la commune de Seine-et-Marne dans le cauchemar. Très vite, les médias s’en emparent. Les journalistes s’intéressent rapidement à la vie de famille des Louvet, loin d’être idyllique au moment des faits. Six mois avant son meurtre, Maryse perd son mari d’un cancer et simultanément, la garde de ses petits-enfants, ceux d’Angélique, qui connait alors des problèmes avec son ex-conjoint. 

Le drame familial fait les gros titres. "Certains journaux ont sali la mémoire de mes parents", regrette Annabelle. Rumeurs d’infidélité du père, mère autoritaire… La vie des Louvet est passée au crible. Au fil des articles, le quotidien d’Annabelle et sa sœur Angélique devient insupportable. "Avec tout ce qui s’est passé, l’affaire, la presse… Ça a été ‘la maison de l’horreur’ et tous les noms que les gens ont pu employer", déplore Annabelle.  

Des choses complètement fausses ont été racontées

Annabelle Louvet

"Vous voyez l’horreur qu’on a pu vivre ? alors qu’on n’y est pour rien" rétorque t-elle. Aujourd’hui, les enfants d’Annabelle connaissent tout de leur histoire. Pour cette mère, il n’est pas concevable de cacher l’assassinat et le viol qu’a subi leur grand-mère. Malgré les réticences et la volonté d'Angélique de stopper la médiatisation de cette affaire, Annabelle continue de raconter son histoire en toute transparence. "Vous aurez la vérité de ma propre bouche", s’exprime-t-elle.

"Ça me fait du bien d’en parler (…) car des choses complètement fausses ont été racontées", explique Annabelle. L’histoire de sa famille la hante encore et les lourdes séquelles laissées par le drame, restent irréversibles. Plus accablant encore, Angélique et Annabelle apprenaient par leur avocate, il y a quelques semaines, qu’Émilie était sortie de prison, il y a trois ans maintenant. Cette fois-ci, Angélique et Annabelle, pourtant portées parties civiles n'ont, ni été alertées par la presse, ni par la justice… 

Abonnez-vous à ce podcast

>> Les Voix du crime sont avocats ou avocates, enquêteurs ou enquêtrices, proches de victimes, de suspects ou de coupables. Ces témoins-clefs se confient au micro des journalistes de RTL. Des témoignages inédits, qui apportent un éclairage nouveau sur la justice et les grandes affaires criminelles d’aujourd’hui.

Deux fois par mois, l'une de ces Voix du crime nous raconte son point de vue sur une affaire criminelle. Un podcast RTL.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/