2 min de lecture Fiona

Affaire Fiona : 20 ans de réclusion criminelle pour Cécile Bourgeon

Cécile Bourgeon a été condamnée à 20 ans de réclusion criminelle et son ex-compagnon à 18 ans au terme du procès pour la mort de Fiona, 5 ans, en mai 2013.

Cécile Bourgeon, le 5 septembre 2016 à Riom
Cécile Bourgeon, le 5 septembre 2016 à Riom Crédit : THIERRY ZOCCOLAN / AFP
signature paul turban
Paul Turban et AFP

Cécile Bourgeon, la mère de Fiona, et son ex-compagnon Berkane Makhlouf étaient jugés pour la mort de Fiona, 5 ans, en mai 2013. Ce mardi 15 décembre, le ministère public avait requis 30 ans de réclusion criminelle contre les deux suspects. Au terme du procès, ce mercredi, les deux accusés ont été condamnés : Cécile Bourgeon à 20 ans de réclusion criminelle, Berkane Makhlouf à 18 ans. 

Au terme de ce procès en appel, Cécile Bourgeon a vu sa peine être fortement alourdie, puisqu'elle avait été condamnée en première instance à 5 ans de prison. Berkane Makhlouf avait lui été condamné à 20 ans de prison, soit deux ans de plus que lors de ce procès. Selon l'AFP, les deux condamnés n'ont pas eu de réaction visible à l'énoncé de leur peine.  Ils disposent d'un délai de 5 jours pour interjeter un nouveau pourvoi en cassation. 

"C'est un grand contentement, le jugement c'est le relatif et la justice c'est l'absolu. C'est le cas aujourd'hui, c'est une victoire pour la justice, pour Fiona, pour les parties civiles", a réagi peu après le verdict Me Rodolphe Costantino, représentant l'association Enfance et partage, partie civile au procès. L'important "c'est que la responsabilité d'une mère, seul rempart contre les violences contre un enfant, a été reconnue ici". 

Un procès marqué par la description du couple

Les jurés ont dû répondre à 14 questions sur les responsabilités de ce couple de toxicomanes, manipulateurs, menteurs, violents. Lors de son réquisitoire, le procureur avait décrit le couple comme "une association de la ruse et de la rage". Cécile Bourgeon, notamment, avait été décrite comme ayant une personnalité "caméléon", "manipulable" mais "pas si victime que ça". Les experts avaient encore estimé que la mère avait donné la priorité à son couple plutôt qu'à sa fille. 

À l'origine, le couple avait affirmé que Fiona avait été enlevée dans un parc de Clermont-Ferrand. Finalement, Cécile Bourgeon avait avoué que la fillette était morte après avoir reçu un coup mortel qu'elle attribuait à son compagnon de l'époque. Le couple aurait enterré la petite dans une zone boisée, mais son corps n'a jamais pu être retrouvé. 

>
L'affaire de la petite Fiona Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fiona Procès Justice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants