1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Cécile Revelli : l'horrible meurtre d'une enfant de deux ans
2 min de lecture

Affaire Cécile Revelli : l'horrible meurtre d'une enfant de deux ans

En novembre 1975, Cécile Revelli, 2 ans et demi, disparaît alors qu'elle accompagnait ses parents faire des courses. André Crespin va vite s'accuser de l'enlèvement et du meurtre de l'enfant...

Maitre Jean-Michel Sieklucki, avocat d’André Crespin
Maitre Jean-Michel Sieklucki, avocat d’André Crespin
Crédit : RTL
L'INTÉGRALE - L'affaire Cécile Revelli
00:41:16
L'ENQUÊTE - L'affaire Cécile Revelli
00:14:47

Le samedi 29 novembre 1975, en fin de matinée, la famille Revelli est venue faire des courses dans le quartier de la Petite-Arche, au nord de Tours. Beaucoup de monde se presse ce jour-là vers les magasins. Dans la galerie marchande, les Revelli s'arrêtent pour choisir un livre pour l'aîné de leurs enfants, leur fils âgé de neuf ans. 

Pendant une poignée de secondes, ils ne prêtent plus attention à la petite dernière, Cécile, deux ans et demi. Le temps de se retourner, elle n'est plus là… Sa silhouette s'est fondue dans la foule. Les parents la cherchent partout dans la galerie, l'appellent mais aucune trace de l'enfant. Le commissariat de Tours est alerté, les policiers disposent du signalement de l'enfant : cheveux courts bruns, yeux noisette, elle portait une robe chasuble marron à rayures jaunes et vertes.

Seules deux personnes disent avoir aperçu un homme d'une quarantaine d'années, grand, élégant, les cheveux grisonnants, s'éloignant vers le fond du parking en compagnie d'une petite fille. C'est d'ailleurs sur ce parking que le chien pisteur a perdu la trace de l'enfant...

La thèse de l'enlèvement rapidement évoquée

Au fil des heures et des jours, la thèse de l'enlèvement ne fait plus guère de doute. Les parents attendent et espèrent un coup de fil d'un ravisseur, une demande d'argent contre la restitution de l'enfant mais rien ne vient. Une semaine plus tard, à la veille des fêtes de Noël, les Revelli se disent prêts à offrir une très forte récompense pour tout renseignement. "Cécile est toujours absente de notre foyer, aidez-nous", clame la famille.

À écouter aussi

 
Des pédophiles notoires sont entendus. Parmi eux, André Crespin, 50 ans, célibataire, habitant Saint-Cyr-sur-Loire, connu pour offrir des bonbons aux enfants à la sortie des écoles. On le considère comme un personnage fantasques mais inoffensif. Il est donc laissé libre...

Pourtant, André Crespin s'accuse d'avoir enlevé et tué la fillette. Il aurait selon ses dires jeté le corps de l'enfant dans la Loire. Malgré l'absence de preuves et l'incohérence de certains propos du suspect, la juge d'instruction, Mme Andrée Gervais de Lafond, est convaincue de la culpabilité de Crespin et le maintien en détention tout en faisant continuer les recherches. 

Ce n'est que 7 mois plus tard que le corps de Cécile Revelli est retrouvé dans l'Indre, et non pas la Loire, à une douzaine de kilomètres au sud de Tours, par un pêcheur. "Il ne donnait pas une impression de sérieux et l'image d'un criminel. On pouvait tout imaginer d'André Crespin. A partir du moment ou une personne suspectée fait des aveux, on se demande pourquoi le policier n'a pas cherché à aller plus loin", explique Maitre Jean-Michel Sieklucki, avocat d’André Crespin en direct dans L'heure du Crime.

L'équipe de l'émission vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/