1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Bassabaro : la tante de l'Abbé Pierre a-t-elle assassiné son mari ?
2 min de lecture

Affaire Bassabaro : la tante de l'Abbé Pierre a-t-elle assassiné son mari ?

A l'été 1920, Georges Weissmann-Bassarabo, affairiste et grand spéculateur, disparait brutalement de la circulation. Il est retrouvé mort dans une malle en direction à la gare de Nancy. Sa femme se retrouve alors dans la tourmente...

Louise Weissmann-Bassarabo
Louise Weissmann-Bassarabo
Crédit : archive police de l'époque
L'INTÉGRALE - Madame Bassarabo, la féministe tueuse de maris
00:38:13
L'ENQUÊTE - Madame Bassarabo, la féministe tueuse de maris
00:14:45
Jean-Alphonse Richard & Thibaud Chaboche

Louise Weissmann-Bassarabo était une féministe convaincue qui rêvait de prendre le pouvoir sur les hommes. Mais l'était-elle au point d'avoir trucidé son deuxième époux avant de le jeter dans une malle de voyage ? Cette question, les policiers et les juges vont se la poser. Et bien d'autres encore, tant la mort violente de Georges Weissmann-Bassarabo, à l'été 1920, laisse la porte ouverte à tous les doutes et à toutes les interrogations. 

Nous sommes le lundi 2 août 1920. Le dénommé Edouard Lacroix franchit le seuil du commissariat du 9eme arrondissement de Paris. Il se présente comme chauffeur de maître et vient signaler la disparition de son patron, Georges Weissmann-Bassarabo. Le policier qui récupère la déposition est intrigué par cette histoire. D'autant plus que le témoin affirme que Georges Weissmann-Bassarabo lui avait fait des confidences : "Il était très confiant avec moi, il ne m'a pas caché qu'il vivait en assez mauvais termes avec sa femme et qu'il la redoutait fort" raconte le chauffeur. 

Mardi 3 août, la police se rend au 3 Square La Bruyère. Mais Louise Weissmann-Bassarabo, la femme du disparu, et sa fille Paule, 23 ans, sont absentes. Elles sont parties depuis quelques jours dans une villa louée à Montmorency. Le mari de la concierge les a aidées à charger une lourde malle. Aux bureaux du disparu, une employée fait à nouveau allusion à la malle. L'épouse est venue la déposer en indiquant qu'il s'agissait de documents, et qu'elle devait être envoyée à la gare de Nancy. Le lendemain, 4 août, la police fait ouvrir la malle restée à la consigne de la ville... 

Sa femme condamnée pour assassinat

Elle commençait à dégager une odeur nauséabonde. A l'intérieur, un cadavre. Le corps d'un homme roulé dans une toile cirée de cuisine. Il a reçu une balle dans la tête. Il s'agit sans aucun doute de Georges Weissmann-Bassarabo

À lire aussi

Les enquêteurs se rendent illico à Montmorency où se reposent l'épouse et sa fille. Louise semble tomber des nues en apprenant la mort de son mari. Un peignoir taché de sang est dans la salle de bain. Deux grosses valises sont retrouvées, bouclées, pour un départ imminent au Mexique. Alors, règlement de comptes visant un financier douteux ? Exécution d'un espion, ou encore vengeance d'un mari jaloux pour éliminer un coureur de jupons ? Les interrogations sont nombreuses.

 
Les investigations, elles, vont se concentrer sur la veuve. Elle est également suspectée d'avoir maquillé en suicide le meurtre de son premier mari. Après un long procès et de nombreux rebondissements, Louise Weissmann-Bassarabo est reconnue coupable de l'assassinat de son mari, Georges Weissmann-Bassarabo. Mais jusqu'à son dernier souffle, celle qui est aussi la tante du célèbre Abbé Pierre, clamera son innocence... 

Nos invités

- Bruno Fuligni, auteur du livre "Les Furies de l'histoire" (First)

- Michel Leroy, historien de la littérature, auteur de "Le procès de Madame Bassarabo - La ténébreuse affaire de 'l'Amazone rouge' " édition de L’harmattan

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/