1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Barbarin : "On a ouvert une boîte de Pandore", estime François Devaux
1 min de lecture

Affaire Barbarin : "On a ouvert une boîte de Pandore", estime François Devaux

REPLAY / INVITÉ RTL - Le président de l'association "La Parole Libérée" réagit à la défense du cardinal Barbarin, accusé d'avoir couvert plusieurs scandales de pédophilie.

Le cardinal Barbarin, le 1er août, à Lyon. (archives)
Le cardinal Barbarin, le 1er août, à Lyon. (archives)
Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Affaire Barbarin : "On a ouvert une boîte de Pandore", estime François Devaux
06:09

Monseigneur Philippe Barbarin s'est défendu, ce 15 mars, à l'ouverture de la conférence des évêques, sur les accusations dont il fait l'objet. Le cardinal est soupçonné d'avoir caché plusieurs affaires de pédophilie dans les années 1980-1990. "Jamais je n'ai couvert de faits de pédophilie", a-t-il martelé avec véhémence. Plus tôt ce mardi, le Premier ministre Manuel Valls l'avait incité à "prendre ses responsabilités". Le cardinal a également assuré qu'il les avait prises.

Ces paroles sont "très décevantes, à l'image de ce à quoi on se confronte", estime François Devaux, victime du père Preynat à la fin des années 1980 et président de l'association "La Parole Libérée", qui a permis de révéler 45 victimes. "Il nous manque de la sincérité, de la transparence, de la responsabilité", ajoute-t-il.

On a ouvert une boîte de Pandore

François Devaux, président de l'association "La Parole Libérée"

François Devaux se dit choqué par l'attitude des évêques ce matin. Ces derniers ont apporté un soutien à l'archevêque de Lyon: "C'est assez affligeant, de voir cette réaction". Les révélations sur les manœuvres du clergé pour éviter qu'éclate le scandale heurte aussi l'invité de RTL : "C'est très loin de ce qu'on pouvait supposer comme réaction d'une institution aussi importante que l’Église". Pour lui, "la confiance est totalement brisée" avec l’Église. D'autres affaires pourraient bientôt être révélées. "On a ouvert une boîte de Pandore", conclut François Devaux.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/