1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. VIDÉOS - Rodéos urbains : la méthode musclée de la police britannique
2 min de lecture

VIDÉOS - Rodéos urbains : la méthode musclée de la police britannique

ÉCLAIRAGE - Face aux délits des deux-roues à Londres, les policiers britanniques ont développé une méthode radicale : le "contact tactique". En France, certains appellent à s'en inspirer pour lutter contre les rodéos urbains.

Un policier britannique le 7 mars 2019
Un policier britannique le 7 mars 2019
Crédit : Niklas HALLE'N / AFP
Thomas Pierre

Les rodéos urbains sont un fléau difficile à enrayer. Vendredi 5 août, un jeune homme de 18 ans a grièvement blessé deux enfants de 10 et 11 ans avec sa moto de cross, à Pontoise, dans le Val-d'Oise. Le motard a été mis en examen et écroué. Et dimanche, à Verdon-sur-Mer en Gironde, deux motards de 14 et 16 ans se sont percutés lors d'un rodéo. Le plus jeune a dû être héliporté au CHU de Bordeaux et l'autre a été plus légèrement blessé.

Le principe du rodéo urbain : de jeunes adeptes du cross s'élancent à moto, font se cabrer leur bécane sur la roue arrière et réalisent des acrobaties, souvent sans casque et en pleine ville. Une loi, celle du 3 août 2018, punit pourtant cette pratique extrêmement dangereuse. Mais pas suffisamment pour dissuader la perpétuation des rodéos urbains. "Ce qui est apparu le plus important pour avoir un effet dissuasif c'est de confisquer les engins et les détruire", expliquait sur RTL lundi Natalia Pouzyreff, la députée des Yvelines (LaRem). 

Dans un rapport d'évaluation publié en 2021, Natalia Pouzyreff et le député de l'Essonne, Robin Reda (LaRem), rappelaient ainsi que policiers et gendarmes avaient pour consignes de n'engager une poursuite qu'en cas de "délits graves", pour des auteurs "susceptibles de mettre en danger la vie d'autrui". Ils demandaient de privilégier les interpellations "différées", notamment en relevant la plaque d'immatriculation, plutôt que des interventions dans le feu de l'action, plus risquées et dangereuses. 

Le "contact tactique"

Une approche radicalement différente de celle appliquée par leurs confrères britanniques. "À Londres, les policiers peuvent mettre hors d’état de nuire un individu en rodéo moto en le percutant tactiquement", explique le député de l'Indre François Jolivet (Horizons), qui se dit favorable à cette méthode baptisée outre-manche "contact tactique". La police londonienne met d'ailleurs régulièrement en ligne des vidéos de ces interpellations musclées, qui visait à l'origine à enrayer les vols de deux-roues. 

À écouter aussi

Les chiffres semblent attester de l'efficacité de cette méthode controversée car dangereuse. Les délits à scooters ont chuté de 36% entre 2017 et 2018. "Les deux-roues sont instables donc le moindre petit contact peut les renverser et permettre l’arrestation du conducteur", 
explique Peter Kirkham, un ex-inspecteur en chef à la police de Londres. "Les policiers cherchent donc l’occasion de le faire à faible allure (...) de façon à causer le moins de blessures possibles". 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/