1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. VIDÉO - Guerre en Ukraine : échange tendu entre Dominique de Villepin et Bernard-Henri Lévy
1 min de lecture

VIDÉO - Guerre en Ukraine : échange tendu entre Dominique de Villepin et Bernard-Henri Lévy

Lors d'une émission chez nos confrères de France 2, l'écrivain a été fortement repris par l'ancien Premier ministre. "Je ne crois pas que la posture sur des plateaux de télévisions soit la bonne réponse", lui a lancé Dominique de Villepin.

Bernard-Henri Lévy, le 21 mai 2019
Bernard-Henri Lévy, le 21 mai 2019
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
micro generique
Benoît Leroy

La tension jusque sur les plateaux de télévision. Alors que l'écrivain Bernard-Henri Lévy (BHL) réclamait une intervention forte et complète de l'Occident pour aider les Ukrainiens, l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin, s'est montré bien plus prudent. "N'oublions pas les souffrances, le martyr qu'a connu le peuple irakien."

L'exemple choisi est loin d'être anodin. En 2003, alors que les États-Unis voulaient lancer une opération militaire d'envergure en Irak, le ministre des Affaires étrangères de l'époque Dominique de Villepin s'était insurgé contre une telle initiative. Lors d'un discours face à l'ONU, celui-ci avait défendu la politique de la France. "Dans ce temple des Nations Unies, nous sommes les gardiens d'un idéal, nous sommes les gardiens d'une conscience", avait-il déclaré.

Chez nos confrères de France 2, jeudi 24 février, l'ancien ministre ne veut pas entendre parler d'une action militaire. "N'oublions pas la souffrance des peuples. Des souffrances que nous avons infligées par des interventions militaires sans issue. N'aggravons pas ces souffrances. La réponse militaire les aggravera. Elle conduira Vladimir Poutine à surenchérir", a-t-il poursuivi face à un BHL contraint à se répéter.

Pour l'écrivain, "la manière de procéder contre Vladimir Poutine, c'est de surenchérir". "Tant qu'il ne sent pas de résistance, il avance", poursuit-il. Argument balayé par l'ancien diplomate. "La résistance ne doit pas se placer sur ce terrain-là. Nous avons d'autres moyens de l'atteindre. Je ne crois pas que la posture sur des plateaux de télévisions soit la bonne réponse", a-t-il asséné.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/