1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. VIDÉO - Guerre en Ukraine : l'échange très tendu entre les ambassadeurs ukrainien et russe à l'ONU
1 min de lecture

VIDÉO - Guerre en Ukraine : l'échange très tendu entre les ambassadeurs ukrainien et russe à l'ONU

Quelques secondes après l'intervention télévisée de Vladimir Poutine, les diplomates présents à New York n'ont pu réfréner leurs attaques.

Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

"Il n'y a pas de purgatoire pour les criminels de guerre. Ils vont directement en enfer !". Le représentant ukrainien à l'ONU, Sergiy Kyslytsya, n'a pas mâché ses mots alors qu'il s'adressait très directement à l'ambassadeur russe situé en face de lui pendant une réunion du Conseil de Sécurité des Nations Unies réuni ce 24 février 2022. 

Quelques secondes après l'intervention télévisée de Vladimir Poutine qui coïncidait avec le début des attaques russes sur le territoire ukrainien, le diplomate ukrainien a fait exploser sa colère. "Il est trop tard mes chers collègues pour parler de désescalade. Il est trop tard. Le président russe vient de déclarer la guerre. Est-ce que je dois vous montrer la vidéo de votre président ?, a lancé Sergiy Kyslytsya en brandissant son smartphone. Ambassadeur, est-ce que je dois le faire, là maintenant ou vous pouvez le confirmer ? Ne m'interrompez pas !"

"Alors ne me posez pas de questions directes. Continuer votre déclaration", a sèchement rétorqué le représentant de la fédération de Russie, Vassily Nebenzia, qui présidait la réunion de l'institution. "Vous avez déclaré la guerre, a repris Sergiy Kyslytsya, et il est de la responsabilité de cette assemblée de stopper la guerre. Je vous appelle tous ici à faire votre maximum pour stopper cette guerre. (...) Renoncez à la présidence de ce conseil. Appelez Poutine, appelez Lavrov (le ministre des Affaires étrangères russe) et stoppez cette agression. Il n'y a pas de purgatoire pour les criminels de guerre, ils vont directement en enfer, ambassadeur", a conclu le diplomate qui n'a pas cillé pendant qu'il fixait d'un regard noir son collègue russe. Ce dernier a réfuté le terme de "guerre" en reprenant la terminologie du maître du Kremlin qui évoquait "une opération militaire spéciale dans le Dombass". 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.