1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. VIDÉO - "Enquête exclusive" : le calvaire d'un enfant accusé d'avoir uriné près d'un Coran
1 min de lecture

VIDÉO - "Enquête exclusive" : le calvaire d'un enfant accusé d'avoir uriné près d'un Coran

Au Pakistan, un enfant a été envoyé en prison pour avoir uriné près d'un Coran. Il est accusé de blasphème.

Le drapeau national du Pakistan (illustration)
Le drapeau national du Pakistan (illustration)
Crédit : iStock
VIDÉO - "Enquête exclusive" : le calvaire d'un enfant accusé d'avoir uriné près d'un Coran
00:02:52
micros
La rédaction numérique de RTL

Blasphème au Pakistan : les guerriers de la terreur. Le nouvel épisode d'Enquête Exclusive porte sur les dérives des lois qui entourent le blasphème au Pakistan. À l'occasion de cette enquête, les journalistes présentent le cas de Janak, un enfant pakistanais, enfermé durant un mois dans une prison pour mineurs. 

Il est accusé par la communauté religieuse d'avoir uriné près d'un Coran à l'intérieur de la mosquée de Sadiqabad où il jouait avec des camarades. Depuis sa sortie de prison, l'enfant vit seul. "Depuis que les émeutes ont eu lieu dans notre village, je ne sors plus de chez moi. La foule est venue chez nous et a détruit le temple. Ici, ils disent que c'est arrivé à cause de moi", explique-t-il. "Quand je suis sorti de prison, mes parents m'ont caché quatre mois chez ma grand-mère", a-t-il poursuivi. 

Au Pakistan, le blasphème contre le Coran est puni d'une peine de prison à perpétuité. "Celui qui commet un blasphème est digne d'être tué. Il doit être tué, c'est la seule punition", affirme l'imam Qari Muhammad. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire