1 min de lecture États-Unis

Un tunnel découvert sous Alcatraz, la prison dont on ne s'évade pas

Des chercheurs américains ont trouvé un tunnel sous la mythique prison d'Alcatraz aux États-Unis. Une prison de haute sécurité dont personne ne s'évade et réputée pour avoir accueillie Al Capone.

L'île d'Alcatraz
L'île d'Alcatraz Crédit : ROBYN BECK / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Conçue pour maintenir prisonniers les délinquants américains les plus dangereux, la prison d'Alcatraz n'a pas fini de nous surprendre. 24 ans après sa fermeture, cette prison de haute sécurité qui se trouve dans la baie de San Francisco aux États-Unis, vient de livrer un nouveau secret : un tunnel caché.

Il a été découvert par les archéologues de l'université de Binghamton (État de New-York) qui ont publié un article sur leur trouvaille. Grâce à des radars et des scanners spéciaux, ils sont parvenus à détecter ce tunnel qui se trouvait juste sous les pieds de milliers de prisonniers dont le plus célèbre est Al Capone, figure marquante de l'époque de la prohibition. Pourtant, la légende populaire voulait que personne ne pouvait s'échapper vivant du bâtiment édifié sur une île.

Datant de 1860, à l'époque où le pénitencier était encore un fort militaire, le tunnel en briques situé juste sous la cour de promenade, équipé d'un véritable système de conduits de ventilation, parcourt la prison. "Cette découverte est surprenante. Le tunnel a été parfaitement conservé alors qu'il ne se trouvait qu'à quelques mètres de la surface. Le sol en béton de la cour de la prison est vraiment mince", souligne Timothy de Smet, l'archéologue qui a mené les recherches.

Certains prisonniers ont-il pu s'évader ?

Officiellement, personne n'a réussi à s'évader de la prison d'Alcatraz. Jusqu'à ce jour, on ignore ce qu'il est advenu des trois prisonniers qui ont tenté de s'échapper dans la nuit du 11 au 12 juin 1962.

À lire aussi
Des pigeons coiffés comme des cow-boy faits divers
États-Unis : des pigeons coiffés de chapeaux de cow-boy repérés à Las Vegas

Frank Morris et les frères John et Clarence Anglin, emprisonnés pour une série de vols à main armée, se sont échappés par une bouche d'aération sous le lavabo de leur cellule. Ils ont disparu la nuit, avec un radeau improvisé. L'enquête qui a suivi n'a jamais permis de les retrouver. Officiellement, ils se seraient noyés dans les eaux glacées de la baie de San Francisco.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Prisons Découverte
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants