2 min de lecture États-Unis

VIDÉO - À 12 ans, il crée un mini réacteur nucléaire chez lui

Le petit Jackson Oswalt a transformé sa salle de jeu en laboratoire pour réaliser son projet fou.

>
À 12 ans, il réussit, chez lui, une fusion nucléaire Crédit Image : Capture d'écran Youtube @WorldNews |
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

Quand certains enfants passent leur temps devant les jeux vidéos, Jackson Oswalt, lui, s'amuse avec un jeu beaucoup plus impressionnant (et dangereux). L'enfant, passionné de sciences, a réussi l'exploit de concevoir lui-même, à l'âge de 12 ans, un mini réacteur à fusion nucléaire. Vivant dans la ville de Memphis, dans l'État du Tennessee (États-Unis), le petit Jackson est aujourd'hui le plus jeune à en avoir créé un, nous apprend Fox News.

Un réacteur à fusion nucléaire permet de reproduire l'activité qui se déroule naturellement au cœur des étoiles (et de notre Soleil). Ces dernières transforment, à chaque instant, des quantités colossales d'hydrogène et d'hélium pour en dégager une énorme quantité d'énergie

La technique de fusion nucléaire, pour laquelle il faut atteindre des températures extrêmes, entre 100 et 200 millions de degrés, est extrêmement difficile à reproduire. Les recherches sont encore en cours pour tenter de faire aboutir ce processus complexe (plusieurs pays sont réunis sur le projet Iter) qui permettrait à l'humanité de bénéficier d'une énergie potentiellement illimitée et propre. Si la fusion nucléaire a déjà été réalisée (par le réacteur expérimental français West en 2016 par exemple), le maintien des paramètres dans des conditions stables et continues est encore impossible.

Les pièces détachée achetées... sur eBay

Pour réaliser son exploit, le petit garçon a parcouru internet. C'est par ce biais qu'il a rencontré Taylor Wilson qui, à l'âge de 14 ans, avait également réussi une fusion nucléaire grâce à un réacteur construit dans le garage de ses parents. 

À lire aussi
Une chambre de la mort, dans une prison américaine (illustration) l'heure du crime
Samuel Little : le plus grand tueur en série américain?

Jackson a alors commencé à rassembler les pièces détachées nécessaires à la réalisation de son appareil, principalement achetées sur eBay. Une passion qui a coûté entre 8.000 et 10.000 dollars (entre 7.000 et 8.000 euros) à ses parents. 

Le petit garçon s'est ensuite mis au travail. Problème : il n'existe aucun manuel de construction de ce type de machine... Jackson s'est donc appuyé sur des essais scientifiques ainsi que sur l'Open Source Fusor Consortium de Recherche (fusor.net), un forum en ligne pour physiciens amateurs.

Le mini réacteur à fusion "fait maison" de Jackson Oswalt, 12 ans
Le mini réacteur à fusion "fait maison" de Jackson Oswalt, 12 ans Crédit : @JacksonOswalt in fusor.net

Le plus jeune au monde à avoir fusionné

Après une année de travail, le jeune Jackson a pu accomplir, le 19 janvier 2018 (soit quelques heures avant son anniversaire), une fusion nucléaire en exploitant environ 50.000 volts d'électricité. En termes scientifiques, il a réussi à combiner deux atomes de deutérium dans le cœur plasmatique de son petit réacteur, lesquels éjectait un neutron et déclenchait la fusion nucléaire. 

Une étoile de deutérium, un des éléments nécessaires à la fusion nucléaire
Une étoile de deutérium, un des éléments nécessaires à la fusion nucléaire Crédit : @JacksonOswalt in fusor.net

Après Taylor Wilson, Jackson est aujourd'hui le plus jeune "fusionneur" au monde à avoir réaliser une fusion nucléaire, même si son exploit n'a pas encore été confirmé par les scientifiques. Après avoir consulté les résultats de Jackson publiés sur fusor.net, Richard Hull, ancien ingénieur et modérateur du site, a néanmoins salué la prouesse : "Bon travail, beau système", avant de se dire "enthousiasmé par cette nouvelle révélation". 

Grâce à ces petits génies de la science, les chercheurs en nucléaire pourraient parvenir à résoudre le problème de la fusion plus tôt que prévu...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Nucléaire Insolite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants