1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Ukraine : un homme interpellé après avoir menacé le siège du gouvernement
2 min de lecture

Ukraine : un homme interpellé après avoir menacé le siège du gouvernement

"Je ne sortirai pas vivant d'ici", assurait le forcené qui a été interpellé et extrait du bâtiment par les forces spéciales de la police ukrainienne.

Les forces de l'ordre en opération au parlement de Kiev le 4 août 2021.
Les forces de l'ordre en opération au parlement de Kiev le 4 août 2021.
Crédit : Sergei SUPINSKY / AFP
Marie Gingault & AFP

Mercredi 4 août à la mi-journée, un homme a menacé de faire exploser une grenade au siège du gouvernement ukrainien à Kiev, à quelques heures d'un Conseil des ministres, a indiqué la police. Le forcené a été interpellé par les forces spéciales. 

"Il n'est pas clair" s'il s'agit d'une vraie grenade, indiquait un porte-parole de la police, Artem Chevtchenko, tandis que le quartier était bouclé par les forces de l'ordre. "Une opération policière spéciale est en cours", précisait un communiqué la police de Kiev après les menaces d'un homme, prises très au sérieux. "Des négociations sont menées avec l'homme", rapportait cette même source sans préciser combien de personnes étaient retenues par le forcené.

Sur une vidéo prise par un témoin et diffusée en ligne, on pouvait voir un homme à l'entrée du bâtiment tenant dans ses mains un objet qu'il menaçait de faire exploser"Je ne sortirai pas vivant d'ici", assurait-il. Approximativement âgé d'une cinquantaine d'années et vêtu d'un t-shirt rayé et d'un jean, il a exigé qu'on "sorte les gens du hall" d'entrée.

Il a été interpellé

Artem Chevtchenko - porte-parole du ministère ukrainien de l'Intérieur

Le forcené assurait alors tenir "une grenade de combat" et affirmait être "un ancien démineur" tandis que des personnes présentes sur place essayaient de le calmer. "Ceci est une prise du bâtiment par la force", l'entend-on crier sur la vidéo. "Vous ne réagissez à rien !", renchérit-il, s'agaçant du calme des passants.

À lire aussi

Durant les 1,30 minutes qu'a duré la vidéo, l'homme n'a à aucun moment fait état de revendications. Le périmètre autour du siège du gouvernement a été bouclé par les forces de l'ordre. Plus tard, le porte-parole du ministère de l'Intérieur a indiqué que le forcené avait été arrêté par les forces spéciales qui sont entrées dans le bâtiment pour en extraire l'homme. "Il a été interpellé", a déclaré Artem Chevtchenko.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/