1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Ukraine : Joe Biden et Vladimir Poutine s'échangent les mises en garde pour éviter l’escalade
2 min de lecture

Ukraine : Joe Biden et Vladimir Poutine s'échangent les mises en garde pour éviter l’escalade

Jeudi, Joe Biden a déclaré à Vladimir Poutine que les États-Unis répondront de "façon résolue" à toute invasion russe. Le Kremlin a de son côté assuré que de nouvelles sanctions contre Moscou seraient "une erreur colossale".

Joe Biden et Vladimir Poutine
Joe Biden et Vladimir Poutine
Crédit : ALEXEY DRUZHININ / POOL / AFP
Florise Vaubien & AFP

Si le président russe s’est dit "satisfait", on retiendra de cet entretien avec son homologue américain des échanges de mises en garde. Jeudi 30 décembre, Joe Biden a menacé Vladimir Poutine d'une réponse ferme à toute invasion russe en Ukraine. De son côté, le Kremlin a assuré que de nouvelles sanctions contre Moscou seraient "une erreur colossale".

Lors de cet entretien téléphonique, les deux dirigeants ont tenté d’éviter l’escalade. Pour rappel, la Russie fait déjà l'objet de multiples représailles économiques à cause du dossier ukrainien et de la répression dans le pays. Aucune de ces pressions n'a fait changer le gouvernement russe de ligne. Moscou dément en outre menacer l'Ukraine, dont elle a pourtant déjà annexé une partie du territoire, la Crimée, en 2014. Les autorités du Kremlin affirment devoir se protéger contre l'hostilité des Occidentaux qui soutiennent Kiev, notamment dans son conflit avec des séparatistes pro-russes.

Les États-Unis estiment que toute issue diplomatique passera avant tout par une "désescalade" en Ukraine et répondront de "façon résolue" à toute invasion russe, a déclaré à son homologue russe Joe Biden, relayé par la porte-parole de Maison Blanche, Jen Psaki. 

Le Kremlin exige des "résultats"

D’après un communiqué du Kremlin publié après l’entretien, le démocrate aurait souligné que Washington ne déploierait pas "d'armes offensives" en Ukraine. Mais la Maison Blanche a minimisé ces propos, assurant que le président américain a simplement confirmé la politique en cours. "Il ne s'agissait pas d'un nouvel engagement", a balayé auprès de l'AFP un responsable américain.

À écouter aussi

De son côté, le Kremlin a exigé des "résultats" sur ses demandes de "garanties" de sécurité : la négociation de deux traités redéfinissant l'équilibre et l'architecture sécuritaires de l'Europe. Des éléments qui seront prochainement évoqués lors de pourparlers russo-américains le 10 janvier prochain à Genève.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.