1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. TotalEnergies réalise presque 5 milliards de dollars de bénéfices au premier trimestre
1 min de lecture

TotalEnergies réalise presque 5 milliards de dollars de bénéfices au premier trimestre

Porté par la flambée des prix de l'énergie, TotalEnergies a engrangé un bénéfice net de 4,9 milliards de dollars au premier trimestre, malgré une lourde dépréciation d'actifs liée à la Russie.

Le logo de TotalEnergies (illustration)
Le logo de TotalEnergies (illustration)
Crédit : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Guillaume Dosda & AFP

TotalEnergies, porté par la flambée des prix de l'énergie, a engrangé un bénéfice net de 4,9 milliards de dollars au premier trimestre, malgré une lourde dépréciation d'actifs liée à la Russie, et s'apprête à gâter ses actionnaires avec un rachat d'actions massif.

Malgré ce bénéfice de quasiment 5 milliards de dollars, le géant français des hydrocarbures a dû inscrire dans ses comptes une dépréciation de 4,1 milliards de dollars d'actifs concernant, notamment, le projet de gaz liquéfié Arctic LNG2, rendu incertain par les sanctions prises contre Moscou.

L'entreprise, qui avait déjà enregistré en 2021 des profits jamais vus depuis au moins 15 ans, a profité ce trimestre d'une nouvelle hausse des cours de l'énergie. "Le rebond des prix de l'énergie constaté au second semestre 2021 s'est amplifié au premier trimestre 2022 à la suite de l'agression militaire de l'Ukraine par la Russie, avec des prix du pétrole dépassant les 100 dollars le baril et des prix du gaz en Europe et en Asie historiquement élevés", souligne son PDG, Patrick Pouyanné.

A 9 milliards de dollars, son bénéfice net ajusté (qui sert de référence car il exclue les événements exceptionnels comme les dépréciations) a ainsi triplé par rapport au 1er trimestre 2021

À lire aussi

Et Patrick Pouyanné annonce : "Compte tenu de la forte génération de cash-flow et du bilan solide (...) la compagnie va racheter jusqu'à 3 milliards de dollars d'actions au premier semestre".

Toujours sous le feu des critiques

En février, la publication des profits annuels de TotalEnergies avaient suscité de fortes critiques, sur fond de hausse du coût de la vie et de campagne présidentielle en France. 

La multinationale est aussi sous pression pour son maintien en Russie, après l'invasion de l'Ukraine, le 24 février. TotalEnergies ne s'est, pour autant, pas retiré du pays. Elle y produit 16,6% de ses hydrocarbures, et même 30% pour le gaz seul. Le groupe est notamment actionnaire à 19,4% du géant du gaz russe Novatek.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.