1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Thaïlande : la maîtresse du roi victime de revenge porn
1 min de lecture

Thaïlande : la maîtresse du roi victime de revenge porn

Plus de 1.400 photos de la jeune femme ont été volées et envoyées à des journalistes ou des militants anti-monarchie.

Sineenat Wongvajirapakd en novembre 2020.
Sineenat Wongvajirapakd en novembre 2020.
Crédit : JACK TAYLOR / AFP
Coline Daclin

Scandale royal en Thaïlande. La maîtresse du roi Rama X, Sineenat Wongvajirapakdi, est victime de revenge porn ("vengeance pornographique"). Plus de 1.400 photos d'elles, dont de nombreux clichés sexuellement explicites, ont été volées et envoyées à des activistes anti-monarchie et à des journalistes. 

Selon le journal britannique The Independant, dont l'information a été repérée par Slate, les photos auraient été prises de son téléphone, dans l'objectif de la discréditer. Pour l'heure, aucun coupable n'a été identifié.

Sineenat Wongvajirapakdi, surnommée Koi, a déjà été au centre d'un scandale ces derniers mois. Élevée au rang de "concubine royale", elle a été accusée en octobre 2019 de "déloyauté" et de chercher à prendre la place de la reine Suthida, et a été placée en détention. En septembre dernier, la jeune femme a été relâchée, et a repris son titre de "concubine royale". 

Selon le journaliste Andrew MacGregor Marshall, qui s'est exprimé dans une série de tweets après avoir reçu les photos, "il est fortement probable que [ces] images [...] aient fuité afin de saboter son retour" en tant que concubine du roi

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/