1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Russie : un meurtrier "vampire" se fait passer pour un médecin vingt ans plus tard
1 min de lecture

Russie : un meurtrier "vampire" se fait passer pour un médecin vingt ans plus tard

Après dix ans d'internement pour avoir tué, démembré et bu le sang d'un camarade, un Russe a réussi à se faire embaucher comme médecin avec un faux diplôme.

L'hôpital de Tchéliabinsk, dans l'Oural en Russie
L'hôpital de Tchéliabinsk, dans l'Oural en Russie
Crédit : Capture d'écran / Google Maps
Claire Gaveau & AFP

L'histoire fait froid dans le dos. Un homme vient d'être arrêté en Russie après s'être fait embaucher comme médecin avec un faux diplôme. Les enquêteurs ont annoncé vendredi 1er février l'arrestation de cet individu de 36 ans, qui travaillait depuis novembre dernier comme médecin chargé de la prévention dans un hôpital de Tchéliabinsk, dans l'Oural. 

Identifié par les médias locaux comme Boris Kondrachine, il avait été embauché comme médecin chargé d'encourager les gens à ne pas boire d'alcool, à ne pas fumer et à faire de l'exercice, a indiqué la responsable du département municipal de la santé, Natalia Gorlova, citée par l'agence de presse Interfax.

Arrêté en janvier, il avait en fait été reconnu par un psychiatre. En effet, le trentenaire avait été condamné en 2000 à suivre un traitement après "avoir commis un crime particulièrement grave", a indiqué le Comité d'enquête russe, principal organisme chargé des investigations criminelles.

Boris Kondrachine se considérait comme un vampire

le site d'information local Znak.com

Selon plusieurs médias russes, il était en effet au cœur d'une affaire particulièrement macabre en 1998. Lorsqu'il était encore lycéen, le "faux docteur" avait injecté un sédatif à un camarade avant de le démembrer et de boire son sang. Boris Kondrachine "se considérait comme un vampire", assure le site d'information local Znak.com.

À écouter aussi

En août 2000, Boris Kondrachine avait été interné dans un hôpital psychiatrique après avoir été diagnostiqué schizophrène, selon le journal local Tcheliabinskaïa Nedelia. Il est sorti de l'hôpital dix ans plus tard.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/