1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. REPORTAGE - Guerre en Ukraine : comment les habitants de Kiev fortifient la ville pour contrer les Russes
2 min de lecture

REPORTAGE - Guerre en Ukraine : comment les habitants de Kiev fortifient la ville pour contrer les Russes

L'armée russe ne parvient pas à prendre la capitale ukrainienne à cause de la résistance sur place. Les Ukrainiens restent fous de rage face aux frappes qui visent des civils.

Un "piège à chars" de la Seconde Guerre mondiale est utilisé comme barricade à Kiev, le 11 mars 2022.
Un "piège à chars" de la Seconde Guerre mondiale est utilisé comme barricade à Kiev, le 11 mars 2022.
Crédit : Emin Sansar / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP
REPORTAGE - Guerre en Ukraine : comment les habitants de Kiev fortifient la ville pour contrer les Russes
00:02:45
Emilie Baujard - édité par Nicolas Barreiro

Trois semaines après le début du conflit en Ukraine, la ligne de front autour de Kiev, la capitale, ne bouge pas beaucoup. Les soldats russes sont toujours positionnés au nord, à l’est et au nord-ouest, mais il n’y a pas eu d’avancée notable depuis presque une semaine.

Ce qui a changé c’est que Kiev a été touchée à plusieurs reprises par des frappes russes, à chaque fois, des bâtiments résidentiels dans les faubourgs nord de la ville sont frappés. Un homme qui habite juste à côté d’un des immeubles touchés par un missile il y a 2 jours partage sa colère, au micro de notre envoyée spéciale dans le pays. "Il faut arrêter de négocier avec Poutine. Macron, Biden, Scholz ce sont des intellectuels, Poutine c’est un criminel. Il tire sur les civils, il veut provoquer la panique, la terreur. Le monde joue aux échecs avec Poutine, alors que lui il joue au poker". Par poker, cet habitant évoque l’irrationalité du président russe.

Dans ce contexte, les combattants ukrainiens continuent à fortifier la ville. Ils installent des sacs de sable sur les routes, des checkpoints, des obstacles anti-chars. On voit même ces derniers jours, des tranchées creusés près des principales routes qui arrivent à Kiev. Il y a aussi des mines anti-chars et les Ukrainiens sont prêts à faire sauter les ponts si les Russes s’approchaient de la ville.

Les combattants ukrainiens recherchent aussi les saboteurs russes, qui mèneraient des opérations de déstabilisation, comme l’explique ce policier. "Il y a déjà malheureusement des groupes de saboteurs qui ont réussi à entrer dans Kiev. D’autres arrivent depuis la forêt, et d’autres encore qui passent par la route. C’est pour ça qu’on arrête toutes les voitures".

"Un désir de vengeance"

À écouter aussi

Les habitants de Kiev suivent ce qu’il se passe dans le reste du pays, notamment à Marioupol, en temps réel grâce aux réseaux sociaux. Impuissants devant ce qui se déroule, les Ukrainiens sont en colère. À l’image de cette habitante, Alina.

"Je sens un désir de vengeance, vraiment. Parce que ces gens sont vraiment des criminels de guerre, ils ont fait ce choix délibérément, les civils sont devenus leur but, on le voit très bien. On veut qu'ils paient". Comme beaucoup d’autres Ukrainiens, Alina souhaite que la communauté internationale ferme l’espace aérien au-dessus de l’Ukraine.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/