1 min de lecture Commission européenne

Rejet de Goulard : "La rebuffade vise Macron", estime Mazerolle sur RTL

ÉDITO - La candidate à la Commission européenne, Sylvie Goulard, a été retoquée par le Parlement européen ce jeudi 10 octobre. C'est à la fois un "règlement de comptes entre Français" et une volonté de "donner une leçon à la France", explique Olivier Mazerolle.

oeil monde - L'oeil de... Natacha Polony & Andréa Bescond & Philippe Caverivière & Olivier Mazerolle iTunes RSS
>
L'oeil de... du 10 octobre 2019 Crédit Image : Eric FEFERBERG / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Mazerolle-795x530
Olivier Mazerolle édité par Cassandre Jeannin

L'Élysée et la République en Marche expliquent que Sylvie Goulard a été recalée par l'ancien monde, la droite et la gauche qui ne supportent plus de diriger l'Europe comme elles avaient l'habitude de le faire. "Il y a eu sans doute un règlement de comptes entre Français", considère Olivier Mazerolle sur RTLpuisque "tous les parlementaires français, à l'exception de LaREM ont voté contre".

"Les juges ont également joué un rôle quand ils ont convoqué Sylvie Goulard juste après sa nomination alors qu'ils ne l'avaient pas entendue une seule fois en deux ans dans l'affaire des assistants parlementaires du MoDem", rappelle l'éditorialiste. Pour lui, cette affaire est "beaucoup plus grave que ne le serait la vengeance de l'ancien monde." 

"La rebuffade vise en réalité le rôle d'Emmanuel Macron et à travers lui la place de la France en Europe", estime Olivier Mazerolle. Nos partenaires "soupçonnent la France de n'être européenne que parce qu'elle peut y puiser un surcroît de puissance", explique-t-il. Ce vote est une "volonté de donner une leçon à la France précisément au moment où la presse internationale décrit Emmanuel Macron comme le nouveau maître de l'Europe suite au déclin d'Angela Merkel", conclut-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Commission européenne Parlement européen Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants