1 min de lecture Daesh

Qui était Abou Bakr al-Baghdadi, le chef du groupe État islamique ?

PORTRAIT - Le calife autoproclamé de l'État islamique Abou Bakr al-Baghdadi  est mort, dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 octobre, à la suite d'un raid aérien mené par les forces américaines, a annoncé le président américain Donald Trump.

Qui était Abou Bakar al-Baghdadi ?
Qui était Abou Bakar al-Baghdadi ? Crédit : AL-FURQAN MEDIA / AFP
Camille Descroix
Camille Descroix
et AFP

C'est Donald Trump qui en a fait l'annonce ce dimanche 27 octobre. Le chef de Daesh, Abou Bakr al-Baghdadi, s'est tué en déclenchant une veste chargée d'explosifs lors d'une opération militaire américaine dans le nord-ouest de la Syrie. Depuis 2014, il était le leader autoproclamé de l'État islamique (EI).

Ibrahim Awad al-Badri, de son vrai nom, est né en Irak, en 1971. Il a grandi à Falloujah, à l'ouest de Bagdad et était décrit comme un garçon plutôt timide et introverti. Il a étudié la théologie et a obtenu un doctorat. Pendant ses études, il a brièvement été membre des Frères Musulmans.

C'est en 2003 que tout commence : l'invasion des troupes américaines en Irak est un véritable tournant pour lui. Il crée un premier groupuscule jihadiste, sans grand rayonnement, et est arrêté dans la foulée à la prison de Bucca. C'est en son sein qu'il va se créer un réseau de terroristes. Il est relâché entre 2004 et 2005 et poursuit sa dérive islamiste. 

D'abord membre d'Al-Qaïda, il s'en détache et s'autoproclame calife de l'EI sur des territoires en Irak et en Syrie, en 2014. Son objectif : créer un territoire d'islam ultra radicale. Un territoire aussi vaste que la Grande-Bretagne à son apogée en 2014.

À lire aussi
Un soldat français au Mali (Illustration) terrorisme
Militaires français tués au Mali : Daesh affirme être responsable de l'accident

Il faisait de rares apparitions médiatiques, la dernière datant d'avril 2019, où il invitait dans une vidéo ses partisans à continuer la lutte. Surnommé le "fantôme", il avait été maintes fois déclaré mort. Considéré comme l'homme le plus recherché au monde, il a été reconnu coupable de nombreuses exactions et atrocités en Irak et en Syrie ainsi que d'attentats sanglants dans plusieurs pays.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Daesh Terrorisme Irak
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants