1 min de lecture États-Unis

Qui est "TikTok Grandma", la femme qui appelle à vider les meetings de Trump ?

Sa vidéo a été visionnée plus de 2,1 millions de fois sur le réseau social. La grand-mère appelait à réserver des places au premier meeting du président, sans intention de s'y rendre.

L'application Tik Tok (Illustration)
L'application Tik Tok (Illustration) Crédit : DENIS CHARLET / AFP
photo camille
Camille Sarazin et AFP

Joe Biden a une nouvelle recrue de choix : Mary Joe Laupp, alias "TikTok Grandma", devenue récemment héroïne des réseaux sociaux. Un collectif de soutien au candidat démocrate à la présidentielle américaine a annoncé la nouvelle vendredi.  

Cette femme de 51 ans avait posté une vidéo sur TikTok le 12 juin pour appeler les utilisateurs du réseau social à réserver des billets pour le premier meeting de campagne de Donald Trump à Tulsa, en Oklahoma. L'objectif : ne pas s'y rendre et laisser le président face à des places vides. 

Pari réussi. Lors de ce meeting, le 20 juin, seuls 6.200 spectateurs étaient présents, dans une salle qui peut accueillir plus de 19.000 personnes et les images de rangées vides ont fait le tour du monde.

Des centaines d'utilisateurs de TikTok ont alors affirmé que ce raté était le résultat du projet de "TikTok Grandma", soutenu notamment par de nombreux fans de K-pop, la musique pop sud-coréenne très populaire dans le monde. La vidéo initiale de Mary Joe Laupp a été visionnée plus de 2,1 millions de fois et reçu plus de 700.000 "likes".

Soutien d'un ex-candidat à la primaire démocrate

À lire aussi
Donald Trump face aux travailleurs américains du numérique, à la Maison Blanche, le 3 août 2020. États-Unis
Trump fixe un ultimatum à TikTok, menacé de ne plus opérer aux États-Unis

Résidant dans l'Iowa, cette employée du lycée de Fort Dodge avait participé à la campagne de Pete Buttigieg, candidat malheureux à la primaire démocrate pour la présidentielle. Mère de quatre enfants et six fois grand-mère, Mary Joe Laupp a expliqué au New York Times que l'un de ses premiers projets serait de créer une "hype house" politique, groupe de créateurs de contenus sur TikTok qui s'unissent sous un même nom et souvent dans un même lieu. 

Jusqu'ici essentiellement terrain de jeu des pré-adolescents qui postaient de courtes vidéos d'eux-mêmes en train de danser, TikTok est de plus en plus investi par des militants politiques et même des candidats.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Présidentielle américaine Réseaux sociaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants