1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Proche-Orient : la situation se tend à la frontière entre Israël et le Liban
1 min de lecture

Proche-Orient : la situation se tend à la frontière entre Israël et le Liban

Alors que les tirs de roquettes fusent depuis le Liban, l'armée israélienne riposte en procédant à des frappes ciblées, ce qui n'était plus arrivé depuis 2014.

Un engin israélien fait feu en direction du Liban
Un engin israélien fait feu en direction du Liban
Crédit : JALAA MAREY / AFP
Nicolas Barreiro & AFP

Le ton monte entre Israël et le Liban ces derniers jours. Le jeudi 5 août, l'aviation israélienne a revendiqué ses premiers raids aériens depuis des années au Liban, affirmant avoir visé des sites de lancement de roquettes après des tirs depuis le sud du ce pays voisin vers le nord d'Israël.

Il reste assez fréquent que l'aviation israélienne s'attaque à des positions présumées du Hamas palestinien dans la bande de Gaza et mène aussi des frappes en Syrie voisin mais ses dernières frappes aériennes connues au Liban remontaient à 2014 et s'inscrivent dans la foulée d'échanges de tirs à la frontière.

En réponse à ces frappes, ce vendredi 6 août, "plus de 10 roquettes ont été tirées du Liban vers le territoire israélien. La plupart des roquettes ont été interceptées par le système de défense aérienne", a rapporté l'armée dans un communiqué, précisant que les autres projectiles étaient tombés dans des zones non-habitées. Dans la foulée, l'armée israélienne a elle aussi riposté à cette attaque. "L'armée israélienne est en train de frapper les sources de lancement (des roquettes) au Liban", a indiqué un communiqué militaire.

Tensions diplomatiques

Il s'agit du "premier recours d'Israël à ses forces aériennes pour cibler des villages libanais depuis 2006", a déclaré jeudi le président libanais Michel Aoun dans un communiqué. Cela "suggère une intention d'intensifier les attaques" contre le Liban, a-t-il estimé.

À lire aussi

Les dernières frappes aériennes israéliennes contre le territoire libanais avaient eu lieu près de la frontière avec la Syrie en 2014, mais elles n'ont pas ciblé les bastions du Hezbollah, dans le sud du Liban, depuis le conflit de 2006 entre l'État hébreu et le mouvement pro-iranien.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/