2 min de lecture États-Unis

Procès en destitution : pourquoi Donald Trump pourrait de nouveau être acquitté

ÉCLAIRAGE - Les démocrates devraient avoir du mal à convaincre les 17 républicains nécessaires pour obtenir une condamnation de l'ex-président, dans son procès en destitution qui s'ouvre ce mardi au Sénat.

Donald Trump brandissant la Une de USA Today : "Acquitté", le 5 février 2020
Donald Trump brandissant la Une de USA Today : "Acquitté", le 5 février 2020 Crédit : Nicholas Kamm / AFP
Photo-Thomas-Pierre
Thomas Pierre et AFP

Un second "impeachement", presqu'un an jour pour jour après le premier procès en destitution de Donald Trump. L'ex-président américain sera à nouveau mardi 9 février en position d'accusé au Sénat. Les élus devront dire si l'ex-président des États-Unis a encouragé l'assaut meurtrier sur le Capitole dans les derniers jours de son mandat.

À plusieurs titres, ce nouveau procès entrera lui aussi dans l'Histoire. Jamais auparavant un président n'avait été mis en accusation à deux reprises, et jamais, non plus, un président n'avait été jugé après avoir quitté le pouvoir. 

Donald Trump, qui sera absent, sera probablement acquitté comme la première fois. La raison : les 50 sénateurs démocrates auront beaucoup de mal à convaincre 17 républicains pour obtenir la majorité des deux tiers des 100 membres du Sénat nécessaire à une condamnation.

Un procès contraire à la Constitution ?

La violence de l'attaque, le 6 janvier, au moment où les élus certifiaient la victoire de Joe Biden à la présidentielle, a suscité un tel effroi que les démocrates ont réactivé la procédure de destitution, même si le mandat de Donald Trump touchait à sa fin. Une semaine après, la Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, le mettait en accusation pour "incitation à l'insurrection".  

À lire aussi
biélorussie
Avion intercepté en Biélorussie : Washington renforce ses sanctions

Le milliardaire républicain et ses alliés s'appuient d'ailleurs sur son départ de la Maison Blanche, le 20 janvier, pour soutenir que le procès est contraire à la Constitution. Les sénateurs peuvent, selon eux, démettre un président en exercice, mais pas juger un simple citoyen. 

L'accusation démocrate invoque de son côté le précédent d'un ex-ministre jugé dans ce cadre, et martèle qu'il faut condamner Donald Trump pour le rendre inéligible et "dissuader les prochains présidents de provoquer des violences afin de rester au pouvoir".

Une condamnation peu probable

Comme il y a un an, lorsqu'il fut jugé pour "abus de pouvoir" pour avoir demandé à l'Ukraine d'enquêter sur le fils de Joe Biden, Donald Trump a toutes les chances d'éviter une condamnation. L'ex-magnat de l'immobilier a toutefois beaucoup à perdre lors du procès, qui sera retransmis en direct dans tout le pays.

Même s'il garde une base de fervents partisans, l'attaque sur le Capitole a érodé sa popularité. Selon un sondage Ipsos/ABC News publié dimanche, 56% des Américains pensent qu'il faut condamner l'ex-président et lui interdire de se représenter -- mais plus de 80% des républicains s'y opposent.

Sa candidature en 2024 en jeu ?

Lui qui, à 74 ans, caresse l'idée d'une nouvelle candidature en 2024, n'a pas intérêt à voir l'épisode joué et rejoué. Or, les élus démocrates qui porteront l'accusation entendent bien dénoncer l'attitude de Donald Trump qui a, selon leur argumentaire écrit, "créé une poudrière, allumé une allumette puis cherché à tirer personnellement profit du chaos qui a suivi".

Même s'il est improbable qu'il soit jugé coupable d'incitation à l'insurrection, les ennuis juridiques de Donald Trump ne s'arrêteront pas pour autant avec son procès au Sénat. L'ex-président américain pourrait prochainement être inculpé au pénal, pour des allégations liées à ses affaires. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Parti républicain
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants