1 min de lecture États-Unis

Procédure de destitution de Trump : un deuxième lanceur d'alerte sort du silence

Un nouvel agent des services de renseignement, resté anonyme, affirme détenir des informations sur l'affaire ukrainienne à l'origine d'une enquête en vue d'une procédure de destitution du président américain.

Donald Trump, le 24 décembre 2018 (Illustration)
Donald Trump, le 24 décembre 2018 (Illustration) Crédit : SAUL LOEB / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

Nouveau coup dur pour Donald Trump. Un deuxième lanceur d'alerte est sorti du silence pour livrer des informations sur l'affaire ukrainienne à l'origine d'une enquête en vie d'une procédure de destitution contre le président américain. Des révélations qui aggravent encore un peu plus la crise sans précédent dans laquelle il se trouve.

"Je peux confirmer les informations concernant un second lanceur d'alerte défendu par notre équipe juridique", a déclaré l'avocat Mark Zaid sur Twitter. Il défend les intérêts d'un agent des services de renseignement resté anonyme, qui "a des informations de première main". 

Le cabinet de Mark Zaid défend également un autre lanceur d'alerte, lui aussi membre des services de renseignement, qui s'était alarmé d'une conversation téléphonique du 25 juillet entre Donald Trump et son homologue ukrainien. D'après son témoignage, le président américain a "sollicité l'ingérence" de l'Ukraine dans la campagne pour sa réélection en 2020. Il lui aurait notamment demandé d'enquêter sur son rival démocrate Joe Biden afin de rassembler des informations compromettantes. 

Un autre avocat de la firme de Mark Zaid, Andrew Bakaj, a laissé entendre que le nombre de lanceurs d'alerte susceptibles de fournir des informations sur cette affaire ukrainienne pourrait encore augmenter. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants