1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Prix Nobel de la paix : qui est Abiy Ahmed, lauréat 2019 ?
2 min de lecture

Prix Nobel de la paix : qui est Abiy Ahmed, lauréat 2019 ?

PORTRAIT - Le prix Nobel de la paix a été attribué vendredi au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, artisan d'une réconciliation spectaculaire entre son pays et l’Érythrée voisine.

Le Nobel de la paix 2019 a été décerné au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed
Le Nobel de la paix 2019 a été décerné au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed
Crédit : Yonas TADESSE / AFP
Raphaël Bosse-Platière & AFP

L'Ethiopie est "fière en tant que nation" du prix Nobel de la paix décerné vendredi à son Premier ministre réformateur Abiy Ahmed, a réagi le bureau du Premier ministre du deuxième pays le plus peuplé d'Afrique. 

Né d'un père musulman et d'une mère chrétienne dans une petite commune du centre-ouest, Beshasha, Abiy Ahmed "a grandi en dormant sur le sol" dans une maison qui n'avait ni l'électricité, ni l'eau courante. "Nous allions chercher l'eau à la rivière", a-t-il relaté lors d'un entretien accordé en septembre à la radio de grande écoute Sheger FM, ajoutant avoir découvert l'électricité et l'asphalte après l'âge de 10 ans.

Adolescent, Abiy s'engage dans la lutte armée contre le régime du dictateur Mengistu Haile Mariam. Abiy entame alors une ascension linéaire au sein de la coalition au pouvoir, le Front Démocratique Révolutionnaire du Peuple Ethiopien (EPRDF), d'abord dans l'appareil sécuritaire, puis côté politique. 

Abiy Ahmed, pressé de changer l'Ethiopie

Fin 2015, un mouvement populaire de protestation anti-gouvernementale prend de l'ampleur au sein des deux principales communautés du pays, les Oromo, dont est issu Abiy Ahmed, et les Amhara. Le mouvement, bien que violemment réprimé, finit par emporter le Premier ministre Hailemariam Desalegn, symbole d'une coalition incapable d'apporter des réponses aux aspirations de la jeunesse. Aux abois, l'EPRDF désigne Abiy Ahmed pour sauver la situation, faisant de lui le premier Oromo à occuper le poste de Premier ministre. 

À lire aussi

Depuis qu'il a pris les rênes du deuxième pays le plus peuplé d'Afrique en avril 2018, le quadragénaire a secoué jusque dans ses fondations un régime ankylosé par plus de 25 ans d'exercice autoritaire du pouvoir et pesé sur les dynamiques de la Corne de l'Afrique. 

Six mois à peine après son investiture, Abiy Ahmed, 43 ans, avait conclu la paix avec son voisin érythréen, fait relâcher des milliers de dissidents, s'était publiquement excusé des violences des forces de sécurité et avait accueilli à bras ouverts les membres de groupes exilés qualifiés de "terroristes" par ses prédécesseurs. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/