3 min de lecture États-Unis

Présidentielle USA : 3 questions sur les résultats de l'élection américaine 2020

DÉCRYPTAGE - Le vote par anticipation ou par correspondance, déjà très important, pourrait ne permettre de connaître les résultats que plusieurs heures, voire plusieurs jours après le scrutin du 3 novembre.

Des enveloppes contenant des bulletins de vote par correspondance, aux États-Unis
Des enveloppes contenant des bulletins de vote par correspondance, aux États-Unis Crédit : Jason Redmond / AFP
Photo-Thomas-Pierre
Thomas Pierre et AFP

Pandémie, crise économique, vague de protestation contre le racisme et vote par correspondance exceptionnel... Cette présidentielle américaine 2020 s'annonce déjà historique à plusieurs titres. Mais c'est son déroulement en tant que tel qui inquiète déjà les observateurs. 

Les élections américaines étaient plus simples lorsqu'une vaste majorité d'électeurs se déplaçaient dans un bureau de vote pour y enregistrer leur choix directement sur une machine. Sauf que cette année, à cause de la pandémie de Covid-19, le vote par correspondance explose, posant des problèmes tant humains que techniques et légaux.

En effet, le vote par anticipation ou par correspondance pour les élections du 3 novembre est déjà plus important que ce qu'il était quatre ans plus tôt en 2016, selon une étude indépendante publiée dimanche. Sept jours avant le scrutin, le US Election Project, un centre d'études dépendant de l'Université de Floride, a annoncé qu'à la date de mardi, plus de 70 millions d'électeurs avaient déjà voté.

1 - Quand les résultats seront-ils connus ?

À quelle heure dois-je régler mon réveil pour suivre l'élection présidentielle du 3 novembre ? En fait, de ce côté de l'Atlantique, décollage horaire oblige, les premiers résultats ne devraient nous parvenir qu'au petit matin. Même si le décompte de chaque vote peut prendre plusieurs jours, le résultat est traditionnellement assez net dès les premières heures de la matinée. 

En 2016, Donald Trump était monté sur scène pour prononcer son discours de victoire vers 4 heures du matin. Mais cette année, le vote par anticipation ou par correspondance pourrait ne permettre de connaître l'issue du scrutin que plusieurs heures, plusieurs jours, voire plusieurs semaines plus tard. 

À lire aussi
Le drapeau cubain flottant sur La Havane, le 18 octobre. (archives) États-Unis
Cuba accuse Washington d'"ingérence" dans le mouvement des artistes

Pour rappel, en 2000, le résultat définitif de l'élection opposant Al Gore à George W.Bush n'avait été connu que près d'un mois plus tard, après un litige sur le vote en Floride et une confirmation de la Cour Suprême. 

2 - Pourquoi le dépouillement pourrait être long ?

En 2016, environ 139 millions d'Américains ont voté, dont 33 millions par correspondance. Cette année, les analystes estiment que la participation pourrait être plus élevée avec quelque 150 millions d'électeurs, dont jusqu'à la moitié par correspondance.

Les votes effectués en personne sont comptés automatiquement, et dans la plupart des cas annoncés dans les quelques heures (voire minutes) suivant la fermeture des bureaux de vote. Au contraire, les bulletins par correspondance impliquent un laborieux travail de dépouillement et de vérifications, et là encore, chaque État a ses propres règles. (Le New York Times a établi la spécificité de chacun des 50 États en la matière ici).


Certains ne compteront que les bulletins reçus jusqu'au jour de l'élection, tandis que d'autres les accepteront jusqu'à 10 jours après la date du scrutin, s'ils ont été envoyés avant ou le 3 novembre. Ce délai a parfois été rallongé par rapport à celui habituellement admis, en prévision d'embouteillages dans les services postaux dus au flot de courrier.

3 - Les résultats pourraient-ils être contestés ?

En outre, si la course entre Joe Biden et Donald Trump est serrée le jour du scrutin présidentiel, le 3 novembre, beaucoup s'attendent à ce que la bataille aille jusqu'à la Cour suprême. 

Les estimations montrent en effet que davantage d'électeurs démocrates que de républicains sont susceptibles de voter par correspondance. Or, le camp du président a lancé de nombreuses actions en justice afin de limiter cette possibilité. De façon générale, plus de 300 procédures concernant les changements liés à la Covid-19 pour l'élection sont en cours dans 44 États. 

Lors des élections récentes, environ 1% des bulletins postés ont été refusés, une proportion qui pourrait être plus élevée cette fois. Cela signifierait des centaines de milliers de bulletins à la validité contestée. Pour rappel, la victoire à la présidentielle de 2000 s'était jouée avec une différence de seulement 537 bulletins en Floride.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Présidentielle américaine Amérique du Nord
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants