2 min de lecture États-Unis

Présidentielle USA : en Floride, démocrates et républicains courtisent chaque voix

REPORTAGE - Républicains et démocrates s'activent auprès des différentes communautés de Floride afin de faire basculer le vote en leur faveur d'ici au 3 novembre.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Présidentielle USA : en Floride, démocrates et républicains courtisent chaque voix Crédit Image : Octavio Jones / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Lionel Gendron édité par Thomas Pierre

À une semaine du scrutin, chaque voix compte en Floride, l'un des États-clé. Juste avant les élections, les candidats retrouvent donc la mémoire des chiffres notamment celui-ci : il y a un un million d'électeurs portoricains en Floride, dont Gualipe 65 ans, un pick-up bardé de drapeaux et d'autocollants Donald Trump. 

Il vénère le président car, selon lui, "il dit la vérité", et déteste les démocrates. La veille, il a même voulu se bagarrer avec des pro-Biden "parce que le mec il se moquait d'un de mes drapeaux. Je lui dis tu veux te battre, viens, on va se battre sur le parking. Il n'a pas voulu", raconte-t-il. Mais tous les Portoricains ne sont pas d'accord avec Gualipe et son héros risque de payer l'un de ses écarts. 

En 2017, l'ouragan Maria ravage l'île : plus de 3.000 morts. Sur place, dans un hangar, Donald Trump jette aux sinistrés du papier essuie-tout, comme s'il s'agissait d'un jeu. La communauté portoricaine est choquée. Les démocrates viennent de rappeler cet épisode dans une campagne publicitaire. Dans la foulée, il réalise une autre publicité en espagnol à destination exclusive des Portoricains. De son côté, miraculeusement, la Maison Blanche vient de trouver 13 milliards de dollars pour la reconstruction de Porto Rico. 

Les Haïtiens courtisés par les démocrates

Mais l'opportunisme électoral n'est pas l'apanage de Donald Trump, car les démocrates aussi draguent absolument toutes les communautés. L'équipe de Joe Biden, par exemple, a remarqué que 300.000 électeurs en Floride sont originaires d'Haïti et qu'ils votent peu. 

À lire aussi
Le drapeau cubain flottant sur La Havane, le 18 octobre. (archives) États-Unis
Cuba accuse Washington d'"ingérence" dans le mouvement des artistes

À Miami, dans le quartier de Little Haïti, le candidat démocrate, a promis que, lui président, il aiderait leur pays et qu'ils avaient peut-être la clé de l'élection. Les parents de Floriane sont Haïtiens. Lui est né aux États-Unis. Il n'est pas convaincu par ses déclarations d'amour tardives mais même sans conviction, il va voter "Biden", car "c'est toujours mieux que Trump avec tout ce climat raciste". 

Les prisonniers autorisés à voter

Et cette année, un homme pourrait changer beaucoup de choses. Il s'appelle Desmond Mead. Grâce à lui, les anciens prisonniers vont voter en Floride, pour la première fois. Classé dans les 100 personnes les plus influentes du monde par le Time l'année dernière, il s'en défend, mais c'est peut-être lui qui va faire basculer l'élection. Ancien détenu pour possession de drogue puis diplômé de droit, il est à l'origine d'un amendement qui redonne aux anciens prisonniers de Floride leur droit de vote.

"Avec l'amendement, cela a donné la possibilité à 1.4 million de personnes d'être inscrits sur les listes électorales", explique-t-il. Ne sont pas concernés les auteurs de meurtres et de crimes sexuels, mais le gouverneur républicain a vu là un nouveau réservoir de voix pour les démocrates et impose une condition : pour pouvoir voter, les anciens prisonniers doivent avoir payé toutes leurs dettes envers l'État. 

Ce sont parfois des dizaines de milliers de dollars. "Près de la moitié de ces 1.4 million anciens prisonniers avaient des amendes à payer ou des dettes auprès de l'État", précise l'activiste. Du coup, le milliardaire Michael Bloomberg, candidat à l'investiture démocrate a ouvert son carnet de chèques, ainsi que l'ancien basketteur Michael Jordan ou la chanteuse Ariana Grande. Au total, 25 millions de dollars ont été récoltés pour que les anciens prisonniers règlent leurs dettes, puissent voter et peut-être faire la différence. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Présidentielle américaine Floride
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants