2 min de lecture États-Unis

Présidentielle américaine : qui est Michael Bloomberg, désormais candidat ?

PORTRAIT - Le milliardaire et ex-maire de New York s'est lancé dans la course à la Maison Blanche, relançant avec sa candidature la compétition déjà serrée pour l'investiture démocrate.

Michael Bloomberg, milliardaire, ex-maire de New York et candidat à l'investiture démocrate aux États-Unis
Michael Bloomberg, milliardaire, ex-maire de New York et candidat à l'investiture démocrate aux États-Unis Crédit : Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
signature paul turban
Paul Turban et AFP

Il se rêve en recours contre Donald Trump et en champion du camp démocrate à la prochaine élection présidentielle de 2020. Michael Bloomberg s'est lancé ce dimanche 24 novembre dans la course à la Maison Blanche. "Nous ne pouvons pas nous permettre quatre années supplémentaires d'actions immorales et irréfléchies de la part de Donald Trump", a justifié l'ex-maire de New York. 

Michael Bloomberg est à la tête d'une fortune de quelque 50 milliards de dollars, acquise dans l'information financière. Neuvième fortune mondiale d'après Forbes, il a lancé dès dimanche une campagne de publicité télévisée de 31 millions de dollars, un record jugé d'avance anti-démocratique par le candidat socialiste Bernie Sanders.

L'homme d'affaires est aussi à la tête de l'agence de presse Bloomberg News, qui rassemble 2.400 journalistes, un fil d'actualités, des magazines, une station de radio, des podcasts, une chaîne de télévision, et une couverture exhaustive de l'actualité politique, avec notamment six journalistes affectés à la Maison Blanche.

Un recours à l'affaiblissement de Joe Biden

Homme d'affaire de 77 ans, le candidat démocrate a été à la tête de la métropole de New York de 2002 à 2013. Michael Bloomberg avait annoncé en mars qu'il renonçait à se présenter pour, entre autres, ne pas saper les chances de Joe Biden, favori de la primaire. 

À lire aussi
Une personne traverse la route à New York États-Unis
Coronavirus aux États-Unis : 100.000 morts, déconfinement... Le point sur la situation

Mais ce dernier est affaibli par des interrogations sur son état physique et happé par l'affaire ukrainienne qui vaut à Donald Trump une procédure en destitution. Très actif dans la lutte contre le changement climatique, contre la prolifération des armes à feu ou pour la santé, son revirement apparaîtrait donc comme un signal clair qu'il doute sérieusement des chances de Joe Biden.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Présidentielle américaine Parti démocrate
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants