2 min de lecture Présidentielle américaine

Présidentielle américaine : Joe Biden peut-il se passer de la Pennsylvanie ?

Le vote de l'État de Pennsylvanie pourrait être décisif pour la présidentielle américaine. Joe Biden et Donald Trump en ont fait le champ de bataille de l'élection.

Un air d'Amérique Un Air d'Amérique Lionel Gendron iTunes RSS
>
Présidentielle américaine : Biden peut-il se passer de la Pennsylvanie ? Crédit Image : SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Coline Daclin

Les résultats du vote en Pennsylvanie sont très attendus aux États-Unis. Et pour cause, il s'agit d'un État-clé, avec 20 grands électeurs. Le résultat pourrait donc faire basculer l'élection présidentielle. 

Ce matin, il manque six grands électeurs à Joe Biden pour être élu. En Pennsylvanie, il reste encore 10% des bulletins à dépouillerDonald Trump a une avance de 200.000 voix, mais les bulletins qui sont en train d'être dépouillés sont ceux des villes et ceux par correspondance, qui sont traditionnellement plutôt favorables au camp démocrate. 

Plus loin des villes, le comté d'Érié, une petite ville industrielle, est un endroit symbolique du message de Trump à une Amérique qui souffre de la mondialisation. Dans ce comté, il sera certainement en tête. Mais ces dernières heures, quand un bulletin Trump est dépouillé, on en compte quatre pour Biden

Le champ de bataille de l'élection

Ce ne sont donc pas seulement les grandes villes qui votent massivement pour Joe Biden. Les démocrates depuis des mois ont expliqué comment voter par correspondance. On sait donc que dans les votes qui reste, on compte une grande majorité de votes pour Biden, y compris dans des comtés pro-Trump.

À lire aussi
people
Bernie Sanders : Jennifer Ellis, la créatrice des moufles, est devenue une star

La Pennsylvanie est aussi comme une mini-Amérique. l'État compte deux grandes villes : Philadelphie, à l'est, Pittsburg, à l'ouest, et au milieu, la campagne. Ces 15 derniers jours, Barack Obama s'est rendu à Philadelphie, et s'y est adressé à un électorat urbain et à des hommes noirs. En milieu de semaine dernière, Melania Trump a quant à elle parlé dans un petit village dans une grange, puis son mari a enchaîné quatre meetings samedi, entourés de champs.

Il savait que c'était dans cette Amérique rurale qu'il fallait qu'il mobilise sa base. Ce n'est pas aussi peuplé que Philadelphie ou Pittsburg mais aussi important. Pittsburg est aussi là où Joe Biden a fait son dernier rassemblement de campagne lundi soir, là aussi où il avait fait le premier. On savait que c'était là le champ de bataille de cette élection.

Ce qui est intéressant, c'est que si Biden réussit à emporter la Géorgie, il n'a pas besoin d'avoir la Pennsylvanie. Ce serait là une grosse surprise, puisqu'on pensait que l'élection serait déterminée par la Floride et la Pennsylvanie. Biden est en train de prouver qu'il existe une possibilité d'être élu sans attendre la Pennsylvanie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine Élections américaines États-Unis
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants