1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Pourquoi trie-t-on mieux ses déchets dans certaines villes ?
2 min de lecture

Pourquoi trie-t-on mieux ses déchets dans certaines villes ?

Dans certaines communes, la tarification incitative des ordures ménagères produit des résultats spectaculaires. Cinq millions de Français sont aujourd'hui concernés. Ils devraient être 25 millions dans six ans.

Des poubelles de tri sélectif (Illustration)
Des poubelles de tri sélectif (Illustration)
Crédit : AFP / Éric Cabanis
Virginie Garin

Vous triez vos déchets chez vous ? Certaines communes pratiquent en France la tarification incitative des ordures ménagères. En gros, vous payez en fonction du poids des poubelles ou du nombre de sacs devant chez vous. Ce qui encourage a mieux trier. Et le résultat peut-être spectaculaire. 

Il y a des communes en France où les habitants trient tellement bien, que leurs poubelles sont toutes petites. La championne de France, c'est Dannemarie, en Alsace, on y jette quatre fois moins d'ordures que la moyenne nationale. C'est une enquête de l'association Zero Waste France, spécialiste des déchets, qui l'a montré il y a quelques mois. Venait ensuite Les Herbiers, en Vendée. 

Ce sont plutôt des communes rurales. Quand on a un jardin, c'est plus simple de trier des restes de cuisine pour en faire du compost. Mais il y a aussi des grandes villes, comme à Besançon, Angers ou Rennes, qui ont de bons résultats.

Indexer la taxe sur les ordures à la quantité de poubelles

Le secret, c'est la tarification incitative. Toutes ces communes calculent la taxe sur les ordures en fonction des efforts que font les habitants. Plus vos poubelles sont petites, moins vous payez. On calcule soit au nombre de sacs, soit au poids. 

À écouter aussi

Votre bac a une puce qui permet de vous identifier et le camion de ramassage pèse vos poubelles. Ça incite à acheter un peu plus en vrac, à moins gaspiller d'aliments, à mieux trier  et ça peut faire gagner plus d'une centaine d'euros par an pour une famille. En France, 9% des collectivités pratiquent la tarification incitative pour l'instant .

Trier ses déchets n'est pas toujours évident quand on habite un immeuble. Il y en a qui y arrivent. À Besançon, on pèse les poubelle de chaque immeuble. Vous payez moins si dans votre immeuble on trie bien. Vous dépendez de vos voisins. Du coup, les bons trieurs vont mettre la pressions sur les mauvais. Il y a un autre système : vous avez un badge pour descendre au local a poubelle, qui vous identifie et calcule le nombre de sac que vous déposez.

Ce système peut engendrer certains abus. Quand ça se met en place, il y a ce genre de comportement, il y a de gens qui mettent leurs poubelles dans le coffre et qui vont les jeter ailleurs. Mais ils se lassent assez vite. La poubelle dans le coffre tous les matins, c'est compliqué. La tarification incitative  concerne aujourd'hui 5 millions de français mais la loi fixe l'objectif de 25 millions dans 6 ans. Elle réduit 20 à 50% le volume des ordures quand elle est mise en place. Et donc augmente d'autant plus la matière collectée dans les bac de tri. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/