1 min de lecture Déchets

Déconfinement : pourquoi les déchèteries sont-elles prises d'assaut ?

Après un grand nettoyage de printemps, les déchèteries doivent accueillir tous les objets mis au rebut. Après avoir été inactives pendant le confinement, les décharges sont débordées.

journal Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Déconfinement : les déchèteries sont prises d'assaut Crédit Image : Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP | Crédit Média : Hugo Amelin | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Hugo Amelin édité par Nicolas Scheffer

C'est une conséquence inattendue du confinement : les déchèteries sont prises d'assaut après la période d'isolation imposée pour lutter contre le coronavirus. L'épidémie a parfois eu une conséquence sur le ramassage des ordures d'autant qu'à la maison, les particuliers ont fait un grand ménage. Les plus civiques d'entre eux se rendent dans les déchèteries pour trier ces objets dont ils ne veulent plus

Certaines voitures arrivent tellement chargées qu'on ne voit plus à travers les vitres : déchets verts, peinture, frigo et des sacs en tout genre. "Je travaille dans la rénovation, j'ai des sacs de partout. J'ai pu tout stocker à la maison dans le garage. On prend rendez-vous pour pouvoir jeter", explique un passant. Mais tous n'ont pas cette patience. 

À côté des poubelles traditionnelles, on trouve de véritables petites décharges sauvages. "Il y a des meubles, des vélos, des batteries... Certaines personnes ont la flemme de venir à la décharge", témoigne un autre. 

La déchèterie que dirige Charles s'est rapidement vue submergée et fonctionne aujourd'hui sur rendez-vous. Il explique qu'il y a "quatre à cinq véhicules tous les quarts d'heures". À partir de demain, les professionnels, notamment ceux du bâtiment pourront retrouver leur déchèterie plus coûteuse, qui pourrait entraîner des dépôts sauvages sur le bord des routes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Déchets Confinement Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants