2 min de lecture Maison blanche

Pourquoi Donald Trump est obsédé par les pommeaux de douche

ÉCLAIRAGE - La Maison Blanche a proposé mercredi 12 août de changer la définition des pommeaux de douche. Une loi fédérale limite en effet leur écoulement à 9.5 litres d'eau par minute, ce qui est loin d'être suffisant pour Donald Trump.

Donald Trump à la Maison Blanche en mars 2020
Donald Trump à la Maison Blanche en mars 2020 Crédit : MANDEL NGAN / AFP
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

Les cheveux de Donald Trump doivent être "parfaits". Le président américain le reconnaît lui-même publiquement, quitte à le rabâcher dans ses meetings, invoquant alors un problème essentiel à ses yeux : les pommeaux de douche américains. En effet, depuis 1992, la loi fédérale stipule que les pommes de douche ne doivent pas faire s'écouler plus de 2,5 gallons d’eau par minute, soit 9,5 litres. 


Ce qui est loin d'être suffisant pour Donald Trump, qui en a fait en juillet un cheval de bataille personnel, rappelle l'agence AP. "Vous prenez une douche, l’eau ne sort pas", expliquait-il. "Vous voulez vous laver les mains, l’eau ne sort pas. Donc que faites-vous ? Vous restez là plus longtemps ou vous prenez une douche plus longtemps ? Parce que mes cheveux, je ne sais pas pour vous, mais ils doivent être parfaits. Parfaits".

La Maison Blanche entend bien s'attaquer sérieusement au problème. L'administration Trump a donc proposé mercredi 12 août de changer la définition de la pomme de douche, en suggérant que chaque buse puisse projeter jusqu’à 2,5 gallons, et plus seulement la pomme de douche dans son ensemble.

"Franchement, c’est idiot"

Ainsi, avec quatre ou cinq buses, "vous pourriez avoir 10, 15 gallons par minute" d'eau à s'écouler du pommeau, selon Andrew deLaski, le directeur du groupe de conservation de l’énergie "Appliance Standards Awareness Project", qui n'est pas convaincu pour autant par cette idée.

"Franchement, c’est idiot", estime-t-il. "Le pays est confronté à de graves problèmes. Nous avons une pandémie, une grave sécheresse à long terme dans une majeure partie de l’Ouest. Nous avons le changement climatique mondial. Les pommes de douche ne sont pas l’un de nos problèmes". 

Une obsession Trumpienne ?

À lire aussi
Un chèque (illustration) le journal
Les infos de 7h30 - Une Française reçoit un chèque de Trump, sa banque refuse de l’encaisser

Alors, obsession toute Trumpienne ou véritable préoccupation sanitaire nationale ? Une chose est certaine, c'est que le milliardaire républicain a toujours prêter une attention minutieuse à sa coupe de cheveux. Dans son livre Fire and Fury, sur les coulisses de la Maison Blanche, Michael Wolff rapportait déjà que la coiffure actuelle du président, moquée par sa propre fille Ivanka, était le fruit d'un soin quotidien tout particulier obtenue, après une intervention chirurgicale, à grand renfort de laque.

En 2011, lors d'une interview à Rolling Stones, celui qui était alors la star de l'émission de télévision The Celebrity Apprentice revenait en longueur sur sa routine capillaire. "Ce que je fais, c'est les laver avec (la marque de shampoing) Head and Shoulders. Je ne les sèche pas en revanche. Je les laisse sécher tout seul. Cela prend environ une heure", expliquait-il.

Un temps de "séchage" qu'il disait alors consacrer à "lire la presse ou autres". "Je regarde aussi la télévision. J'adore Fox (News)", précisait-il déjà. Une habitude, qui même à la Maison Blanche, ne semble pas avoir bouger d'un cheveu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maison blanche États-Unis Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants