1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Pédophilie : l'Église a "détruit" des dossiers, assure un proche du pape François
2 min de lecture

Pédophilie : l'Église a "détruit" des dossiers, assure un proche du pape François

Le cardinal allemand Reinhard Marx, un proche conseiller du pape François, a reconnu que l'Église avait détruit des dossiers qui auraient pu "indiquer le nom des responsables" d'abus sexuels.

Le cardinal Reinhard Marx, à Fulda, en septembre 2018
Le cardinal Reinhard Marx, à Fulda, en septembre 2018
Crédit : Arne Dedert / dpa / AFP
Claire Gaveau & AFP

Cette déclaration risque de faire grand bruit. Alors que le pape François a décidé de réunir la hiérarchie épiscopale de la planète afin de la mettre face à ses responsabilités dans les nombreux scandales d'agressions sexuelles sur mineurs, un cardinal allemand a décidé de sortir du silence.

Reinhard Marx, un proche conseiller du souverain pontife, a en effet déclaré en marge de ce sommet organisé au Vatican, que l'Église avait détruit plusieurs dossiers en lien avec des affaires d'abus sexuels. "L'administration n'a pas contribué à accomplir la mission de l'Église mais, au contraire, elle l'a voilée, discréditée et rendue impossible. Des dossiers qui auraient pu documenter ces actes terribles et indiquer le nom des responsables ont été détruits ou n'ont pas même été constitués", a déclaré le président de la conférence épiscopale allemande dans un discours aux 190 participants.
"Des procédures et des processus établis pour poursuivre les délits ont été délibérément non respectés, plutôt rayés et ignorés. Les droits des victimes ont été, de fait, foulés aux pieds et laissés au caprices de personnes individuelles", a insisté le cardinal Marx. 

Une plus grande transparence

Ce proche du pape François a également critiqué "le secret pontifical" souvent mis en avant par l'Église et qui n'avait, selon lui, aucune justification face à des cas d'abus sexuels perpétrés par ses membres. Il a en outre préconisé une plus grande transparence sur les procès menés par l'Église, une revendication importante des victimes d'abus sexuels. Selon le cardinal allemand, le nombre de cas examinés par des tribunaux de l'Eglise et des détails sur ces cas doivent autant que possible être rendus publics. 

Depuis jeudi 21 février et jusqu'à dimanche 24 février, toute la hiérarchie de l'Église catholique échange sur ce sujet hautement sensible. "Le peuple de Dieu nous regarde et attend de nous non pas de simples et évidentes condamnations, mais de préparer des mesures concrètes et efficaces", avait déclaré le pape François.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.