1 min de lecture Venezuela

Panne d'électricité au Venezuela : faute de dialyse, 15 patients décèdent

"La situation des personnes souffrant d'insuffisance rénale est très difficile, critique", dénonce le directeur de la Coalition des organisations pour le droit à la santé et à la vie.

Le Venezuela est plongé dans le noir depuis le 7 mars 2019.
Le Venezuela est plongé dans le noir depuis le 7 mars 2019. Crédit : Matias DELACROIX / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

Le Venezuela s'enfonce chaque jour un peu plus dans la crise. Depuis plus de 48 heures, le pays est paralysé par une panne géante d'électricité. Et celle-ci a des conséquences dramatiques : quinze patients souffrant de maladies rénales sont morts faute de dialyse. 

"Entre hier et aujourd'hui, nous avons enregistré 15 décès dus à l'absence de dialyse. Neuf de ces décès ont été enregistrés dans l'état de Zulia, deux dans l'état de Trujillo et quatre à l'hôpital Pérez Carreño de Caracas", a indiqué à l'AFP Francisco Valencia, directeur de la Coalition des organisations pour le droit à la santé et à la vie (Codevida). 

"La situation des personnes souffrant d'insuffisance rénale est très difficile, critique. Nous parlons de 95% des unités de dialyse, qui pourraient atteindre aujourd'hui 100%, paralysées en raison du manque d'électricité", a-t-il poursuivi. "Dans les quelques unités de dialyse où il y avait des générateurs électriques, il est devenu difficile de les remettre en marche faute de carburant", a ajouté Francisco Valencia. 

Depuis jeudi 7 mars dans l'après-midi, les Vénézuéliens sont confrontés à la pire panne d'électricité de l'histoire du pays, que le gouvernement attribue à une "guerre électrique" menée selon lui par les États-Unis et par le chef de file de l'opposition Juan Guaido, président par intérim autoproclamé, reconnu par une cinquantaine de pays depuis le 23 janvier. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Venezuela Électricité Maladie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants