1 min de lecture International

Ouïghours : la Chine sanctionne 9 personnalités et 4 entités britanniques

Neuf personnalités britanniques ainsi que quatre entités sont accusées par Pékin de "répandre des mensonges" au sujet des droits de l'Homme au Xinjiang.

Un "centre" suspecté de détenir des Ouïghours, près de Hotan, dans le Xinjiang, ici en mai 2019
Un "centre" suspecté de détenir des Ouïghours, près de Hotan, dans le Xinjiang, ici en mai 2019 Crédit : GREG BAKER / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault et AFP

Vendredi 26 mars, le gouvernement chinois a annoncé des sanctions envers neuf personnalités, dont des parlementaires de haut rang, et quatre entités britanniques. Celles-ci sont accusées par Pékin de "répandre des mensonges" au sujet des droits de l'Homme au Xinjiang.

Ces sanctions font suite à celles prises simultanément par l'Union européenne, la Grande-Bretagne, les États-Unis ou encore le Canada, contre des responsables chinois. Ils accusent la Chine de mener une répression contre les musulmans ouïghours au Xinjiang, une région du nord-ouest du pays.

En début de semaine, Pékin avait préalablement annoncé des sanctions similaires à l'encontre de dix personnalités de l'UE, dont des membres du Parlement européen, ainsi que quatre entités. Les personnalités visées par ces sanctions se voient, ainsi que leur famille, interdites d'entrer sur le sol chinois, y compris à Hong Kong ou Macao, a précisé dans un communiqué le ministère chinois des Affaires étrangères.

En outre, leurs éventuels avoirs en Chine sont gelés et les citoyens chinois ont interdiction d'entrer en relations d'affaires avec eux. Parmi les entités concernées : la Commission des droits de l'Homme du Parti conservateur (la formation de Boris Johnson), ainsi que l'ancien chef de ce parti, Iain Duncan Smith, et le député Tom Tugendhat, qui dirige la commission des Affaires étrangères de la Chambre des communes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Esclavage Religions
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants