1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Otan : les États-Unis de retour dans un climat plus apaisé
2 min de lecture

Otan : les États-Unis de retour dans un climat plus apaisé

Le président américain, Joe Biden, assiste à son premier sommet de l'Otan ce lundi. L'occasion pour lui de nouer de meilleures relations que son prédécesseur avec les pays européens.

 Joe Biden a été accueilli par le Premier ministre belge Alexander De Croo à l’aéroport militaire Melsbroek de Bruxelles, le 13 juin 2021, avant le sommet de l’OTAN et le sommet UE-États-Unis.
Joe Biden a été accueilli par le Premier ministre belge Alexander De Croo à l’aéroport militaire Melsbroek de Bruxelles, le 13 juin 2021, avant le sommet de l’OTAN et le sommet UE-États-Unis.
Crédit : OLIVIER HOSLET / POOL / AFP
Otan : les États-Unis de retour dans un climat plus apaisé
02:04
Brice Dugénie
Journaliste

Un nouveau sommet de l'Otan est prévu ce lundi 14 juin, à Bruxelles. Il s'agit du premier sommet avec Joe Biden. Grâce à lui, les États-Unis reviennent avec des relations plus cordiales avec leurs alliés. Après quatre années tumultueuses où Donald Trump utilisait sa position dominante pour distribuer les bons et surtout les mauvais points à ses partenaires, Il y a clairement un changement de ton.

Très rapidement, Joe Biden a rappelé l'importance de l'Otan dans la stratégie américaine globale, évidemment face à la Russie et la Chine. Officiellement, pour les Français et les autre pays du traité, il est toujours bon de bien s'entendre avec l'allié américain et sa surpuissance. Mais la présidence Trump a au moins eu le mérite de faire prendre conscience aux Européens de la nécessité d'assurer eux-mêmes leur défense. Le revers de la médaille de cette bonne relation retrouvée, c'est que le rôle protecteur que jouent les États-Unis ne va pas vraiment encourager l'indépendance militaire et stratégique européenne.

Emmanuel Macron y a d'ailleurs fait référence la semaine dernière, au cours d'une conférence de presse. Selon lui, l'Europe doit faire ses propres choix en termes d'armement et de défense. Il ne souhaite pas que la France soit simplement un outil au service des Américains. Une manière de rappeler à Joe Biden que les Européens ont aussi leurs propres intérêts même si ce discours n'est pas facile à entendre.

Il est également légitime de se demander si Joe Biden peut jouer un rôle pour apaiser certaines tensions, notamment avec la Turquie. La France souhaite une clarification des relations avec la Turquie au sein de l'Otan et l'arbitre s'appelle Joe Biden. Toutefois, il doit ménager ses deux partenaires car dans deux jours il rencontrera Vladimir Poutine. Il doit donc afficher une très forte union au sein de l'Otan.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/