1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. G7 : des dirigeants sans masque sur les photos, un privilège des puissants ?
2 min de lecture

G7 : des dirigeants sans masque sur les photos, un privilège des puissants ?

FACT CHECKING - Hier s’est terminé le G7 qui se tenait en Angleterre : de nombreuses photos montrent les dirigeants sans masques. Certains y ont vu un privilège des puissants, qu’en est-il ?

le G7 se déroulait du 11 au 13 juin 2021 à Carbis Bay (Angleterre)
le G7 se déroulait du 11 au 13 juin 2021 à Carbis Bay (Angleterre)
Crédit : JACK HILL / POOL / AFP
G7 : des dirigeants sans masque sur les photos, un privilège des puissants ?
02:35
G7 : des dirigeants sans masque sur les photos, un privilège des puissants ?
02:35
micro générique
Jean-Mathieu Pernin

Le cliché est pris sous le ciel gris de Carbis Bay, une station balnéaire des Cornouailles dans le sud-ouest de l’Angleterre. C’est là du 11 au 13 juin que se sont réunis les 7 dirigeants des sept plus grandes puissances économiques

Sur la photo, ils sont neufs puisque l’exécutif européen à deux têtes y figure et sur une autre photo, ils sont dix puisque Elisabeth II était aussi présente. Les protagonistes sont à distance mais ne portent pas de masques. Emmanuel Macron serre même la main à Joe Biden. Une autre image montre les mêmes dirigeants non masqués dans une salle. Il n’en fallait pas plus pour crier au complot des grands de ce monde. 

Les réseaux sociaux brulent de colère devant cette démonstration des maitres qui s’abstiennent de porter le masque alors que les peuples serviles seraient contraints de les supporter. Ou alors se disent certains : Jean-François Delfraissy ou Emmanuel Macron s’interrogent sur le port du masque après le 30 juin, c’est un signal envoyé. 

En fait rien de tout cela. Les présidents et chefs de gouvernement présents étaient tous vaccinés, deux fois, et rien n’était laissé au hasard.

Protocole sanitaire très strict pour tous, dirigeants y compris

À lire aussi

Un protocole avait été établi par le Royaume-Uni, pays hôte, auquel tout le monde devait se plier une fois sur place, y compris les dirigeants. Test négatif obligatoire pour entrer sur le sol britannique, test antigénique quotidien obligatoire chaque matin avant toute rencontre bilatérale ou collective, maintien de la distanciation sociale et port du masque obligatoire à l'intérieur sauf pour les séances photos. Dans les clichés montrant la préparation de la séance photo des grands de ce monde, le seul à porter un masque à l’extérieur est le premier ministre canadien Justin Trudeau. 

Protocole encore plus strict pour les équipes accompagnant les caciques du G7 et les journalistes présents sur place, QR code réactualisé pour accéder aux hôtels, résultat PCR validé par sms du système de santé britannique et recommandation de ne pas participer à des activités récréatives en dehors des événements prévus lors du sommet. Le centre de presse était situé à 40 km, un bon respect des distances sanitaires.

Un message positif envoyé au monde

Ne pas porter de masques est aussi un message positif : celui de dire qu’avec des règles sanitaires strictes, il est possible de retrouver une vie presque normale, même si la vie de dirigeants ne semble avoir rien de normal.

C’est le premier G7 en présentiel en presque deux ans, il fallait se montrer positif et surtout garder un bulle sanitaire diplomatique afin d’éviter qu’un membre de G7 ne contamine les autres et provoque une vraie désorganisation.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/