2 min de lecture Coronavirus Italie

Nouvelle souche de Covid-19 : un premier cas détecté en Italie

Les autorités sanitaires italiennes ont rapporté une première contamination par la nouvelle souche de coronavirus détectée au Royaume-Uni. Le patient a été placé en isolement.

Un contrôle routier anti-Covid, le 19 décembre 2020 à Rome.
Un contrôle routier anti-Covid, le 19 décembre 2020 à Rome. Crédit : Filippo MONTEFORTE / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

La nouvelle souche de coronavirus a été identifiée pour la première fois en Italie, a annoncé le ministère de la Santé, dimanche 20 décembre dans la soirée. Cette mutation détectée au Royaume-Uni inquiète les autorités sanitaires européennes. De fait, elle serait plus contagieuse et se transmettrait plus facilement, a rapporté le gouvernement anglais samedi 19 décembre. En conséquence, les vols en provenance de l’île britannique ont été suspendus. 

Quelques heures après l'annonce des coupures aériennes, un premier patient contaminé a été rapporté à l'hôpital militaire Celio de Rome : il venait de rentrer d'Angleterre par avion. Le malade a été placé en isolement, tout comme ses proches. 

Les équipes médicales ont confirmé avoir repéré "le génome du virus SARS-CoV-2 provenant d'un sujet qui a été testé positif à la variante (du virus de la Covid-19, ndlr) rencontrée ces dernières semaines en Grande Bretagne", explique un communiqué ministériel. 

Une variante "préoccupante"

L'alerte anglaise avait d'ores-et-déjà suscité l'inquiétude dans les hautes sphères italiennes alors que le Royaume-Uni, où un reconfinement partiel a été décrété, est frappé par une épidémie "hors de contrôle" de la nouvelle souche. Une mutation du virus qui pourrait être jusqu'à 70% plus contagieuse que les autres souches observées jusqu'ici. 

À lire aussi
coronavirus
Coronavirus en Europe : comment nos voisins gèrent la troisième vague ?

"La variante de Covid récemment découverte à Londres est préoccupante et devra être approfondie par nos scientifiques. En attendant, nous choisissons la voie de la plus grande prudence", a conclu le ministre de la Santé Roberto Speranza, qui a précisé que l'interruption des liaisons sera en vigueur jusqu'au 6 janvier. 

Une nouvelle ordonnance bloque désormais “les vols au départ de la Grande Bretagne et interdit l'entrée en Italie aux personnes y ayant séjourné au cours des 14 derniers jours". "Toute personne se trouvant déjà en Italie en provenance de ce territoire est tenue d'effectuer un test, antigénique ou moléculaire", a ajouté le ministre.

De son côté, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé ses membres en Europe à "renforcer leurs contrôles". D'autres pays - la France, l’Allemagne, les Pays-Bas ou encore la Belgique - ont interrompu les vols et trains en provenance de l’île britannique. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Italie Coronavirus France Royaume-Uni
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants