1 min de lecture Justice

Mort de George Floyd : les secouristes témoignent au procès de Derek Chauvin

Lors du quatrième jour du procès à Minneapolis, le secouriste Derek Smith a témoigné de la situation quand il est arrivé sur les lieux de l'arrestation.

Un manifestant brandit un portrait de George Floyd devant le tribunal de Minneapolis
Un manifestant brandit un portrait de George Floyd devant le tribunal de Minneapolis Crédit : KEREM YUCEL / AFP
louis
Louis Chahuneau et AFP

C'est un nouveau témoignage que devra retenir le jury lorsqu'il s'agira de juger Derek Chauvin, accusé du meurtre de George Floyd lors de son arrestation, le 25 mai 2020, à Minneapolis, aux États-Unis. Au quatrième jour d'un procès qui symbolise la lutte contre les violences policières et le racisme, Derek Smith, premier secouriste sur les lieux du drame, a témoigné à la barre.

"Quand je suis arrivé, il était mort, et quand je l'ai déposé à l'hôpital, il était toujours en arrêt cardiaque", a-t-il déclaré à la barre, ajoutant que "Les agents étaient toujours sur lui quand je me suis approché". Une fois dans l'ambulance, une machine a confirmé que son rythme cardiaque était "plat", a ajouté son collègue Zachary Bravinder. "Cela veut dire que le coeur ne pompait pas de sang, ce n'est pas bon signe...". Les deux hommes, assistés par un policier, puis par des pompiers, ont toutefois essayé de le ressusciter, mais sans succès.

Du côté de Derek Chauvin qui risque 40 ans de prison dans cette affaire, l'avocat de la défense, Eric Nelson, estime que George Floyd a succombé à une overdose au fentanyl, combinée à des problèmes de santé. L'autopsie officielle a bien retrouvé des traces de ce puissant opiacé de synthèse dans le corps de la victime mais a identifié "la compression du cou" comme cause du décès. La stratégie de Me Nelson a suscité le courroux de la famille Floyd qui a dénoncé "une tactique facile quand les faits sont contre vous".

Le procès de Derek Chauvin, qui plaide non coupable, devrait être jugé au terme du procès qui court jusqu'à fin avril. Ses trois ex-collègues Alexander Kueng, Thomas Lane et Tou Thao, seront jugés en août pour "complicité de meurtre".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Procès Police
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants