1 min de lecture Al-Qaïda

Mort d'Abdelmalek Droukdel : comment s'est déroulée l'opération ?

Une semaine après la mort du chef d'Al-Qaïda au Magreb islamique, l'État-major a détaillé les dessous de l'opération. Abdelmalek Droukdel a été surpris dans son bivouac au nord-est de Tessalit au Mali.

Abdelmalek Droukdel, chef d'Aqmi (illustration)
Abdelmalek Droukdel, chef d'Aqmi (illustration) Crédit : Al-Andalus / AFP
Pierre Julien édité par Marie Gingault

L'armée française s'était félicitée le week-end dernier d'un succès majeur après la mort du chef d'Al-Qaïda au Magreb islamique (AQMI). L'Algérien Abdelmalek Droukdel a été tué au nord du Mali mais ce n'est que ce jeudi 11 juin que l'État-major a levé le voile sur cette opération. Le chef terroriste a été surpris dans son bivouac. 

On sait que les États-Unis ont apporté une aide très efficace dans cette opération. L'État-major des opérations à Paris disposait dès le 1er juin de solides renseignements tirés d'interceptions de communications, signalant la présence à la frontière algérienne du chef terroriste. 48 heures plus tard son véhicule a été repéré par un drone au nord-est de Tessalit côté malien. 

L'intervention a été lancée en début d'après-midi, de jour, ce qui est plutôt exceptionnel mais les conditions météo l'imposaient. Dans ce secteur très rocailleux les cinq occupants étaient sortis du 4x4 semble-t-il pour se reposer. Les commandos d'élites, une quinzaine, déposés à distance du bivouac par deux hélicoptères, ont alors progressé à pieds afin de surprendre Droukdel et ses hommes. 

Mais ces derniers, bloqués dans leur fuite, ont ouvert le feu bien décidés à ne pas se laisser capturer vivants. Le chef d'Al-Qaïda au Magreb Islamique a été tué, de même que trois autres islamistes dont Toufik Chaïb, chargé de la propagande d'AQMI. Leur jeune chauffeur a quant à lui préféré se rendre. Un ordinateur et plusieurs portables ont été récupérés, pour être analysés. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Al-Qaïda Mali Chef
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants