1 min de lecture Armée

Mali : le chef d'Al Qaïda au Maghreb islamique tué par les forces françaises

Abdelmalek Droukdal, le leader d'Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a été tué vendredi 5 juin au nord du Mali, près de la frontière algérienne.

Des soldats français patrouillent aux côtés des forces maliennes, le 27 juillet 2013 à Kidal, dans le nord du Mali (image d'illustration)
Des soldats français patrouillent aux côtés des forces maliennes, le 27 juillet 2013 à Kidal, dans le nord du Mali (image d'illustration) Crédit : AFP / KENZO TRIBOUILLARD
Capucine Trollion
Capucine Trollion
et AFP

Abdelmalek Droukdal, le leader d'Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a été tué le 3 juin 2020 près de la frontière algérienne, rapporte la ministre des Armées Florence Parly, confirmant des informations obtenues par l'AFP.

Ce chef historique du jihad au Maghreb, commandant de plusieurs groupes jihadistes sahéliens, a été tué jeudi au nord-ouest de la ville malienne de Tessalit, a appris l'AFP. Florence Parly précise : "Le 3 juin, les forces armées françaises, avec le soutien de leurs partenaires, ont neutralisé l’émir Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), Abdelmalek Droukdal et plusieurs de ses proches collaborateurs, lors d’une opération dans le nord du Mali."

"Je félicite et remercie tous ceux qui ont permis et mené ces opérations audacieuses, qui portent des coups sévères à ces groupes terroristes. Nos forces, en coopération avec leurs partenaires du G5 Sahel, continueront à les traquer sans relâche", écrit la Ministre dans un autre tweet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Armée Mali Al-Qaïda
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants