1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Meurtre de Christiane Commeau : "il est temps que la vérité éclate", dit sa petite-fille
2 min de lecture

Meurtre de Christiane Commeau : "il est temps que la vérité éclate", dit sa petite-fille

A l'automne 2004, Christiane Commeau, mère de famille habitant près de Lyon, et qui n'a jamais attiré l'attention, est retrouvée assassinée. Aujourd'hui, personne ne sait qui a pu en vouloir à cette femme de 55 ans...

Christiane Commeau
Christiane Commeau
Crédit : Archive familiale
L'INTÉGRALE - Qui a tué Christiane Commeau ?
00:38:06
L'ENQUÊTE - Qui a tué Christiane Commeau ?
00:13:17

Cela fait désormais plus de quinze ans que Christiane Commeau a été tuée de deux balles dans la tête, sans que l'on sache qui en voulait à cette mère de famille qui rentrait de faire ses courses. Ni témoins, ni indices, comme si la victime avait été, en une poignée de minutes, gommée du paysage environnant. 

Le 22 octobre 2004 en début d'après-midi, le responsable du boulodrome de Chassieu ne cache pas sa perplexité. Christiane Commeau, qui tient la buvette du club bouliste, n'est toujours pas là. Cette femme de 54 ans, est pourtant la rigueur même. Elle devait prendre son service à 14h00, mais personne ne l'a vue, son téléphone sonne dans le vide. La gendarmerie est prévenue et se rend chez Christiane Commeau. Mais personne. Elle a précipitamment déposé ses sacs de courses dans l'entrée. Le sac à main de la locataire est là, avec ses papiers et son portefeuille à l'intérieur. Il y a même son téléphone portable...

Ses proches pressentent tout de suite quelque chose de grave. Aucune trace de lutte ou de sang n'est détectée, tout parait en ordre. Ce n'est que quatre mois plus tard que le corps sans vie de Christine Commeau est retrouvé à Niévroz, non loin de Chassieu. Elle a été tuée par balle, deux précisément. Une dans la tête, l'autre dans le coup.

La famille se bat pour rouvrir le dossier

L'enquête va mettre un peu de temps à démarrer, mais les pistes ouvertes vont se heurter systématiquement. Qui l'a enlevée, séquestrée et assassinée ? Après des années d'enquêtes menées et de nombreux d'interrogatoires, l'instruction est officiellement close en 2015 faute de pistes crédibles

À lire aussi

Mais une nouvelle fois, c'est grâce à la détermination de la famille que ce dossier, trop longtemps resté en sourdine, n'a pas été définitivement refermé. Aujourd'hui, l'avocat de la famille Commeau, invité de L'heure du crime, et qui se bat pour rouvrir l'enquête, garde espoir. "On n'a pas mis les moyens qu'il fallait pour résoudre ce crime, mais il n'est jamais trop tard pour bien faire. On a un procureur de la République qui est à l'écoute". Il insiste également sur l'importance de la médiatisation de l'affaire. "L'affaire de Montigny-lès-Metz a été en partie résolue grâce à des témoignages de pécheurs qui, suite à cette médiatisation, se sont dits qu'ils pouvaient être importants".

Autre espoir, la création du pôle "Cold cases" à Nanterre il y a peu. "C'est un grand espoir, là, on se dit qu'on commence à avoir de l'importance au niveau de la justice", confie Kathleen Letendre, petite-fille de Christiane Commeau, au micro de Jean-Alphonse Richard. "On sait très bien que des gens ont vu et entendu des choses. Il est temps que ces gens se libèrent de ça, il y a une famille derrière qui souffre de cette situation, il est temps que la vérité éclate, conclut-elle. On a besoin de vérité, si vous pouvez nous aider, n'hésitez pas".

Les invités de "L'heure du crime"

- Me Sylvain Cormier, avocat de la famille
- Kathleen Letendre, petite-fille de Christiane Commeau

L'équipe de l'émission vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.