1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Messi au PSG : pourquoi l'arrivée de l'Argentin est une aubaine pour le Qatar
2 min de lecture

Messi au PSG : pourquoi l'arrivée de l'Argentin est une aubaine pour le Qatar

ÉCLAIRAGE - L'arrivée du prodige argentin représente une victoire sur le plan de l'image pour le Qatar, à 18 mois de sa Coupe de monde.

Le président du PSG Nasser Al-Khelaifi et Lionel Messi, le 11 août 2021
Le président du PSG Nasser Al-Khelaifi et Lionel Messi, le 11 août 2021
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Thomas Pierre & AFP

Cela fait 10 ans que le Qatar, via QSI (Qatar Sports Investments), s'est offert le PSG. Et pour cet anniversaire, le petit émirat s'est fait un cadeau hors norme : recruter Lionel Messi. Du pionnier Pastore au roc Ramos en passant par le roi Ibrahimovic, le Paris Saint-Germain version QSI avait déjà recruté une multitude de stars. 

Et l'arrivée du prodige argentin propulse encore le club dans une nouvelle dimension, à la hauteur de ses ambitions sportives : gagner la Ligue des champions, tout en représentant déjà aussi une aubaine sur le plan de l'image pour le Qatar, à 18 mois de sa Coupe de monde. 

Car, à ce jour, le pays foisonne toujours de chantiers de construction. Des projets d'envergure, qui sont sous le feu de critiques sur la violation des droits humains à l'encontre des centaines de milliers d'ouvriers et travailleurs pauvres venus d'Afrique et d'Asie. Des sélections européennes ont même affiché leur soutien aux droits humains avant les matches de qualification pour la Coupe du monde, notamment la Norvège et l'Allemagne.

Objectif : coupe du monde 2022

Doha reconnaît d'ailleurs que des efforts restent à faire mais se targue d'avancées sociales inédites dans la région du Golfe. En février, le Qatar a ainsi farouchement démenti les informations du quotidien britannique The Guardian chiffrant à plus de 6.500 le nombre de travailleurs migrants morts au Qatar depuis l'attribution en 2010 du Mondial.

À lire aussi

"Les préparatifs (...) seront tous terminés dans les mois à venir", insistait pourtant il y a quelques semaines son dirigeant, le cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, assurant que la pandémie avait causé un retard "très limité" pour certains projets d'infrastructure. Le Qatar joue gros avec cet évènement. Le cheikh espère ainsi qu'il rapportera environ 20 milliards de dollars (17 M EUR environ) à l'économie du pays. 

En tant que vitrine du football mondial, l'arrivée de Messi, pour deux années au moins, symbolise donc à lui seul l'ambition démesurée que le Qatar compte déployer pour promouvoir cet évènement planétaire, mais aussi pour valoriser la marque PSG. 

Le PSG, une marque renforcée

"On est sur une autre planète, c'est stratosphérique", ce recrutement est "un événement comme il en est arrivé un ou deux dans le foot, avec Maradona quand il signe à Naples, ou Zidane au Real", estime Virgile Caillet, délégué général de l'Union Sport et Cycle, première organisation professionnelle de la filière sport et loisirs.

Aujourd'hui, le club parisien, qui se targue d'être celui de la nouvelle génération, fait partie des 50 marques sportives professionnelles les mieux valorisées du monde, selon Forbes, qui place encore devant lui le Real, le Barça, Bayern ou Manchester City. Messi change donc aussi la donne pour le club : "Il fallait un deuxième étage à la fusée PSG" explique Virgile Caillet, qui estime que l'Argentin peut faire vendre "200 à 300.000 maillots supplémentaires."

"Ça peut être paradoxal au vu de son âge (34 ans), mais Messi incarne l'avenir du PSG, à la fois économique et sportif", poursuit l'expert. "Son arrivée associerait trois marques iconiques: Paris, Jordan (l'équipementier du PSG, sous-marque de Nike, NDLR) et Messi." Alors que l'Argentin n'a pas débuté la moindre rencontre, le Qatar a déjà remporté une victoire de poids : redorer son image de marque. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/