1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Marée noire à l’île Maurice : le bateau échoué menace de se briser
1 min de lecture

Marée noire à l’île Maurice : le bateau échoué menace de se briser

Plus de deux semaines après s’être échoué au large de l’île Maurice, le bateau qui transportait 4.000 tonnes de pétrole menace de se briser en deux alors que 1.000 tonnes de carburant se sont déjà déversées en mer.

Le Wakashio, échoué au large de l'île Maurice, le 9 août 2020
Le Wakashio, échoué au large de l'île Maurice, le 9 août 2020
Crédit : AFP
Florise Vaubien

Le bateau échoué aux larges de l'île Maurice avec 4.000 tonnes de pétrole à son bord menaçait dimanche de se briser. De quoi faire craindre une catastrophe écologique encore plus grave dans cet espace maritime protégé.
 
Si les équipes d'intervention ont pu provisoirement bloquer la fuite d'hydrocarbures qui se déversaient depuis plusieurs jours de la cale du bateau, les habitants de l'île redoutaient encore le pire dimanche soir. En cause : le risque que le vraquier se brise en deux. "Les fissures se sont creusées. La situation est encore pire", a déclaré à la presse le Premier ministre mauricien Pravind Jugnauth.
 
Le Wakashio, appartenant à une entreprise japonaise mais battant pavillon panaméen, transportait 3.800 tonnes d'huile lourde et 200 tonnes de diesel lorsqu'il a heurté le 25 juillet un récif à Pointe d'Esny. Jeudi, les autorités mauriciennes ont indiqué que des hydrocarbures s'écoulaient de la coque fissurée du vraquier. Plus de 1.000 des 4.000 tonnes de carburant se sont déjà déversées en mer, a indiqué Akihiko Ono, le vice-président de la Mitsui OSK Lines, la société qui exploitait le navire.
 
Malgré les nombreux volontaires qui se sont pressés sur le littoral pour tenter de circonscrire la nappe de carburant, les spécialistes redoutent une situation déjà hors de contrôle. "Je pense qu'il est déjà trop tard. Si le navire se casse en deux, la situation sera incontrôlable", a déclaré Vassen Kauppaymuthoo, un océanographe et ingénieur environnemental. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/