1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Marée noire à l’île Maurice : la crainte d'une catastrophe environnementale
1 min de lecture

Marée noire à l’île Maurice : la crainte d'une catastrophe environnementale

Le MV Wakashio, un vraquier transportant 200 tonnes de diesel et 3 800 tonnes de fuel, s’est échoué sur un récif à proximité des côtes de l’île Maurice. Le gouvernement mauricien a demandé de l'aide aux autorités françaises.

Le vraquier s'est échoué sur un récif au large des côtes mauriciennes fin juillet.
Le vraquier s'est échoué sur un récif au large des côtes mauriciennes fin juillet.
Crédit : DEV RAMKHELAWON / L'EXPRESS MAURICE / AFP
Victor Goury-Laffont & AFP

Les autorités mauriciennes ont annoncé le jeudi 6 août que des hydrocarbures s'écoulaient d'un navire échoué sur un récif depuis la fin juillet sur la côte sud-est de l'île. Sur place, le gouvernement décrit une "catastrophe environnementale".

Le vraquier, échoué depuis le 25 juillet, a commencé à s'affaisser sur l'arrière et à prendre l'eau, laissant apparaître une coulée noire s'en échappant. Le bateau, qui appartenait à un armateur japonais mais battait pavillon panaméen, voyageait à vide mais transportait 200 tonnes de diesel et 3.800 tonnes d'huile lourde, selon la presse locale. Son équipage a été évacué.

"Nous sommes dans une situation de crise environnementale", a reconnu en conférence de presse le ministre mauricien de l'Environnement, Kavy Ramano. "C'est la première fois que nous sommes confrontés à une catastrophe pareille et nous ne sommes pas suffisamment équipés pour traiter ce problème", a de son côté ajouté le ministre de la Pêche, Sudheer Maudhoo.

Le gouvernement mauricien a indiqué s'être tourné vers les autorités françaises de l'île de la Réunion voisine pour obtenir de l'aide. Selon les deux ministres, toutes les tentatives pour stabiliser le navire ont échoué en raison des mauvaises conditions en mer. Les efforts pour pomper les hydrocarbures se sont également jusqu'ici révélés infructueux, et le ministère de l'environnement a demandé à la population de ne pas s'aventurer sur les plages.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/