1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Liz Truss élue Première ministre : ce qui va changer dans les relations franco-britanniques
2 min de lecture

Liz Truss élue Première ministre : ce qui va changer dans les relations franco-britanniques

Avec l'élection de la nouvelle Première ministre britannique, Liz Truss, il est envisageable d'assister à une augmentation des tensions avec la France et l'Europe.

Liz Truss le 5 septembre 2022 à Londres
Liz Truss le 5 septembre 2022 à Londres
Crédit : NIKLAS HALLE'N / AFP
Liz Truss Première ministre : ce que ça va changer pour les relations franco-britanniques
00:02:08
Marie Billon - édité par Robinson Hollanders

Le Royaume-Uni a une nouvelle première ministre et elle défie déjà la France. Liz Truss a été élue aujourd'hui à la tête du parti conservateur. Dès demain, elle va prendre la tête du gouvernement. C'est une proche de Boris Johnson. Elle est, d'ailleurs, toujours sa ministre des Affaires étrangères jusqu'à ce qu'elle ne le remplace à Downing Street demain. 

Elle a un parcours atypique. Elle a d'abord été centriste et anti Brexit. Elle est maintenant à la droite du parti de droite et elle est très pro-Brexit. Elle veut stimuler l'économie avec des baisses d'impôts et n'est pas pour des aides directes aux ménages qui souffrent du coût de la vie, même si elle réfléchirait finalement à geler les tarifs réglementés du gaz et de l'électricité.

Vers un durcissement des relations franco-britannique ?

Lors d'un des nombreux meetings de campagne, une modératrice lui a demandé si elle estimait qu'Emmanuel Macron était ami ou ennemi. Elle a répondu que le juré était encore en train de délibérer. Le Brexit, mais aussi les traversées clandestines de la Manche, tendent les relations entre Londres et Paris

Liz Truss a voulu faire plaisir à la base du Parti conservateur avec cette saillie contre le président français. Sauf que ça a inquiété la majorité des députés de son propre parti qui espéraient se retrouver avec quelqu'un d'un peu plus sérieux et policé que Boris Johnson.

À lire aussi

Elle pourrait être un peu plus ferme, voire plus radicale que Boris Johnson, notamment sur les questions liées au Brexit qui ne sont pas encore réglées, notamment le statut de l'Irlande du Nord. Elle s'est dite prête à ne pas respecter un accord signé entre Londres et Bruxelles, quitte à enfreindre les lois internationales. Ce qui inquiète déjà Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, qui a salué l'élection de Liz Truss en lui rappelant quand même que le Royaume-Uni et l'Union européenne sont des partenaires.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.