1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Licences de pêche : Paris annonce le report des sanctions françaises
2 min de lecture

Licences de pêche : Paris annonce le report des sanctions françaises

Paris a décidé de reporter les sanctions à l'encontre du Royaume-Uni au moins jusqu'à jeudi. Le gouvernement britannique s'est "félicité que la France reconnaisse que des discussions approfondies sont nécessaires".

Le Premier ministre britannique Boris Johnson accueille Emmanuel Macron à son arrivée pour assister à la COP26, le 1er novembre 2021 à Glasgow.
Le Premier ministre britannique Boris Johnson accueille Emmanuel Macron à son arrivée pour assister à la COP26, le 1er novembre 2021 à Glasgow.
Crédit : Christopher Furlong / POOL / AFP
Florise Vaubien & AFP

Ce lundi 1er novembre, Paris a déclaré renoncer à appliquer des sanctions, qui devaient entrer en vigueur ce mardi, au moins jusqu'à jeudi. Objectif : "donner une chance" aux discussions qui doivent se poursuivre. Un report salué par le Royaume-Uni

Dans un communiqué de l'Élysée, le gouvernement français a fait savoir qu'il n'appliquerait pas de sanction au moins jusqu'à jeudi, date prévue d'une réunion à Paris entre le secrétaire d'État britannique chargé du Brexit, David Frost et le secrétaire d'État français aux Affaires européennes Clément Beaune qui l'a invité. 

Les tensions autour de la pêche ont été au cœur des préoccupations post-Brexit. Mais, "ce n'est pas pendant qu'on négocie qu'on va mettre des sanctions", a estimé le président français dans un entretien en marge de la COP26 à Glasgow (Royaume-Uni). "Les prochaines heures sont des heures importantes", a-t-il assuré devant la presse. Les négociations devront reprendre mardi, a précisé Emmanuel Macron. 

La présidence a reçu "des premiers signaux de la part des autorités britanniques pour accélérer les échanges" tout en indiquant qu'une réponse aux dernières propositions de la France "était attendue d'ici mercredi". 

Vers une désescalade de la situation

À lire aussi

De son côté, le gouvernement britannique s'est "félicité que la France reconnaisse que des discussions approfondies sont nécessaires pour résoudre l'ensemble des difficultés de la relation entre le Royaume-Uni et l'UE". Une nouvelle étape qui signe une désescalade de la situation. 

Lundi, Emmanuel Macron et Boris Johnson avaient échangé de longues minutes devant les caméras lors de l'arrivée du dirigeant français à la COP26. Une rencontre sur un ton cordial alors que les tensions entre les deux pays étaient encore vives en début de semaine

Paris avait encore brandi lundi matin l'application de sanctions dès minuit si Londres n'accordait pas davantage de licences aux pêcheurs français. Un dossier épineux qui envenime les relations entre Paris et Londres, déjà fragilisées par la rupture du contrat franco-australien de sous-marins en faveur de l'accord de défense "Aukus" entre le Royaume-Uni, les États-Unis et l'Australie.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.