1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Licences de pêche post-Brexit : "Pas la guerre, un combat", explique Annick Girardin
1 min de lecture

Licences de pêche post-Brexit : "Pas la guerre, un combat", explique Annick Girardin

INVITÉE RTL - La ministre de la Mer dénonce "un non respect par les Britanniques de leur signature. C'est inadmissible".

Annick Girardin, la ministre des Outre-mer, le 17 mai 2017.
Annick Girardin, la ministre des Outre-mer, le 17 mai 2017.
Crédit : BERTRAND GUAY/ AFP
Licences de pêche post Brexit : Paris applique des mesures de rétorsion
08:59
Licences de pêche post Brexit : Paris applique des mesures de rétorsion
08:59
Gregory Fortune
Gregory Fortune

La bataille navale se poursuit entre la France et le Royaume-Uni. Dernier épisode en date, un bateau anglais a été surpris dans une zone française où il ne devait pas se trouver dans la nuit de mercredi 27 à jeudi 28 octobre. Résultat, contrôle, immobilisation du bateau dans le port du Havre. "In n'avait pas de licence pour pêcher dans les eaux françaises", résume la ministre de la Mer Annick Girardin.

Les tensions sont importantes entre la France et le Royaume-Uni depuis les accords du Brexit. Les Anglais ne respectent-ils pas leurs engagement ? "Pour faire simple, depuis maintenant neuf mois (...) il y a des pêcheurs qui ne peuvent pas aller dans les eaux britanniques, là où ils avaient des licences avant, explique la ministre. L'accord préservait ces licences. On devait leur donner des licences à partir du moment où ils démontraient qu'ils étaient présents sur ces eaux avant l'accord".

"C'est un non respect par les Britanniques de leur signature. C'est inadmissible, tonne-t-elle. La commission européenne doit travailler davantage à faire que le Royaume-Uni soit au rendez-vous de ses engagements. C'est pour cela que la France a fait un certain nombre de démarches, avec Clément Beaune régulièrement à Bruxelles, au Luxembourg, avec 11 autres pays pêcheurs".

Les Français et les pêcheurs ont des droits

Annick Girardin

Est-ce la guerre ? Annick Girardin réclame-t-elle un cessez le feu à la commission européenne ? "Ce n'est pas la guerre, c'est un combat, rétorque-t-elle. Les Français et les pêcheurs ont des droits. Il y a eu un accord de signé. Nous devons faire appliquer cet accord. Nous avons des droits de pêche, nous devons les défendre et nous les défendrons".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/