2 min de lecture Justice

Les infos de 8h - Brésil : Lula rêve de la présidentielle après l'annulation de ses condamnations

L'ex-président brésilien a vu un juge de la Cour suprême annuler les condamnations formulées à son encontre. Ce qui ouvre à Lula la voie vers la présidentielle où il apparaît comme étant le seul capable de battre Bolsonaro.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal RTL de 8h du 09 mars 2021 Crédit Image : NELSON ALMEIDA / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Christophe Decroix
Christophe Decroix et Ryad Ouslimani

C'est une nouvelle qui est venue redonner de l'espoir à la gauche brésilienne. L'ancien président Lula a vu toutes les condamnations de corruption qui pesaient sur lui annulées par un juge de la Cour suprême. Il est même rétabli dans ses droits politiques, ce qui lui donne la possibilité de se présenter à la présidentielle dans un an. 

Lula aurait alors 76 ans et proposerait un choc dans un duel face à Jair Bolsonaro. Il est considéré comme étant le seul à pouvoir le battre dans un pays divisé et fracturé depuis l'arrivée au pouvoir du président d'extrême droite. En 2018 déjà, avant son incarcération, il était considéré comme le seul rival capable d'empêcher Bolsonaro d'accéder à la magistrature suprême

Les accusations contre Lula ont été complètement remises en cause. Le tribunal qui l'a condamné a été jugé incompétent. Des doutes existaient déjà concernant cette procédure, le procureur ayant mené les poursuites à l'époque étant devenu ministre de la Justice de Jair Bolsonaro par la suite. 

Lula n'est pas pour autant blanchi, et il pourrait être rejugé au terme d'une nouvelle procédure, mais il peut envisager la présidentielle dans un an, même avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête. 

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
justice
Les infos de 5h - Bernard et Dominique Tapie agressés : une enquête qui s'annonce difficile

Environnement - La loi climat pourrait n'autoriser les prospectus que pour les particuliers qui le souhaitent.  

Samuel Paty - La collégienne à l'origine de l'engrenage qui a mené à la mort du professeur a avoué qu'elle avait menti. Elle n'était pas présente au cours sur la liberté d'expression. 

Coronavirus - Jérôme Salomon assure sur RTL que les médecins de ville auront assez de vaccins, même si les pharmaciens sont prioritaires cette semaine. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Brésil Jair Bolsonaro
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants