2 min de lecture Pédophilie

Les infos de 7h30 - Levée du secret pontifical sur les abus : les associations mécontentes

Le pape François a levé le secret pontifical sur les abus sexuels au sein de l'Église catholique mais il n'y aura pas d'obligation de signalement des abus sexuels. Ce qui ne change rien en France d'après François Devot, président de l'association "La Parole Libérée".

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 7h30 du 18 décembre 2019 Crédit Image : Vincenzo PINTO / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Sina Mir édité par Florise Vaubien

Le pape François a levé le secret pontifical sur les abus sexuels au sein de l'Église catholique ce mardi 17 décembre. Les informations sur les dénonciations d'agressions sexuelles, les procès et les verdicts seront désormais rendus publics.

Toutefois, il n'y aura pas d'obligation de signalement comme le réclamaient les associations de victimes, ce qui ne changera pas la donne en France d'après François Devot, président de l'association "La Parole Libérée".

"En France, ça n'aurait pas changé grand-chose, parce qu'on a décidé la séparation de l'Église et de l'État en 1905. Ces lois obligent à signaler auprès de la justice quand on a connaissance de faits d'agressions sexuelles sur mineur de moins de 15 ans", estime François Devot, président de l'association "La Parole Libérée".

Ce secret pontifical empêchait les victimes de suivre le déroulement de la procédure ecclésiastique contre un prêtre ou un religieux accusé d'abus sexuels et d’être informées de l’issue du procès et d’une possible sanction de leur agresseur.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Le cardinal Pell est sorti de la prison de l'État de Victoria où il a passé un an. justice
Australie : acquitté, le cardinal George Pell est sorti de prison

La CGT durcit le ton - Au 14e jour de grève, la CGT a revendiqué de coupures d'électricité volontaires à Paris, Nantes et en Gironde, privant des milliers de foyers de courant. 

Les syndicats à Matignon - Le patron de la CFDT Laurent Berger et les autres leaders syndicaux seront reçus, ce mercredi 18 décembre, à Matignon par Édouard Philippe et Laurent Pietraszewski, qui remplace Jean-Paul Delevoye.

Vote historique aux États-Unis - Aujourd'hui, le Congrès votera la mise en accusation de Donald Trump dans le cadre de la procédure de destitution. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pédophilie Église Pape
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants