1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Grève : la CGT annonce sur RTL qu'elle va poursuivre les coupures d'électricité
1 min de lecture

Grève : la CGT annonce sur RTL qu'elle va poursuivre les coupures d'électricité

INVITÉ RTL - La CGT-RTE a revendiqué des coupures de courant pour protester contre la réforme des retraites. Selon le secrétaire général de la division Énergie du syndicat, ces actions devraient continuer pendant les vacances de Noël.

Une ligne haute-tension (illustration)
Une ligne haute-tension (illustration)
Crédit : BORIS HORVAT / AFP
L'invité de RTL Petit Matin du 18 décembre 2019
00:05:31
Grève : la GTE-RTE va poursuivre les coupures d'électicité
00:05:31
Julien Sellier - édité par Noé Blouin

C'est une manière peu commune de protester. Le 17 décembre dernier, en marge de la mobilisation contre la réforme des retraites, des membres de la CGT-RTE ont brièvement coupé l’électricité de 90.000 foyers, en Gironde, à Lyon, à Orléans et à Nantes.

"Depuis le 5 décembre, nous sommes en grève reconductible dans l'Énergie. Mais on parle beaucoup de ce qu'il se passe dans les transports, notamment sur la région parisienne. Donc on a vraiment essayé de contenir cette colère et de l'organiser au mieux, en organisant des reprises en main sur l'outil de travail et en ciblant des lieux stratégiques", explique Sébastien Menesplier, secrétaire général de la CGT Énergie, tout en regrettant les dommages collatéraux liés à ces actions.

"On ne cible pas du tout les usagers, mais c'est un effet inévitable, parce que le réseau est fait ainsi. Quand on veut agir sur une zone d'activité, par exemple, on peut avoir du collatéral et se retrouver avec des usagers qui sont privés d'énergie pendant une heure et demi. Mais ce n'est pas ce qui est recherché par les grévistes", déclare-t-il. "Ce qu'on recherche, c'est peser sur l'économie".

Malgré la menace de plaintes systématique, déposées par RTE à chaque coupure, et la colère des usagers privés de courant, Sébastien Menesplier affirme que d'autres actions du même type auront lieu jusqu'à la fin de l'année. "Pendant les fêtes de Noël on pèsera aussi par des formes de mobilisation et des rassemblements", avance-t-il.

À lire aussi

Mais la CGTE-RTE va également s'essayer à d'autres moyens de pression. "Les quinze jours qui vont se suivre, on est en train e réfléchir comment on va pouvoir basculer en heure creuse les usagers et remettre l'énergie à ceux qui ont été coupés par impayer".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/